3 min de lecture Société

Amazon : comment Jeff Bezos a transformé une librairie en géant du e-commerce ?

Jeff Bezos a annoncé qu'il quittait la direction d'Amazon. D'une librairie à une plateforme de streaming, le géant du e-commerce a connu un succès fulgurant en 2020.

Eco_245x300 L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Amazon : comment Jeff Bezos a transformé une librairie en géant du e-commerce ? Crédit Image : Eric BARADAT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Florise Vaubien

Jeff Bezos a annoncé, mardi, qu'il quittait la direction générale d'Amazon qu'il a fondé en 1996, après une année 2020 record en terme de résultats. Le responsable du Cloud, Andy Jessy, lui succèdera. Un véritable tremblement de terre sur la planète économique. 

Mais c'est un art de partir au sommet : le milliardaire quitte son entreprise qui vaut 10 fois plus en bourse qu'il y a 10 ans. Le géant du e-commerce affiche un bénéfice de plus de 21 milliards de dollars en 2020, soit deux fois plus qu'en 2019. De fait, Amazon est l'un des grands gagnants du confinement mondial. 

Désormais, l'industriel se partage le titre de l'homme le plus riche du monde avec Elon Musk. Et d'ailleurs, les deux hommes ne sont pas en concurrence que sur leurs fortunes personnelles. Ils s'affrontent aussi sur la conquête spatiale, l'une des occupations de Jeff Bezos dans sa nouvelle vie. 

À la conquête des étoiles

Au programme pour Jeff Bezos : du caritatif, un peu de média puisqu'il a racheté le très influent Washington Post et surtout, la volonté d'envoyer une fusée sur Mars dans les prochaines années. Le fondateur d'Amazon a investi à titre personnel un milliard de dollars tous les ans dans la technologie aérospatiale. 

À lire aussi
commerce
Les infos de 7h30 - Royaume-Uni : début du déconfinement ce lundi

Le spatial : une stratégie tout sauf hasardeuse. Il y a le défi technologique bien sûr, mais l'espace, c'est aussi le territoire le plus prometteur en terme d'influence sur le monde puisque c'est dans cette zone que se déploie une autoroute de petits satellites de communication. Elon Musk, le fondateur de Tesla, a annoncé cette semaine qu'il enverrait ses premiers touristes dans l'espace d'ici la fin de l'année. Un autre milliardaire est aussi sur les rangs : Richard Branson avec Virgin Galactic. 

Amazon a été une librairie au départ parce que le livre était le seul objet formaté, identique dans le monde entier et qu'on pouvait livrer facilement. Toutefois, la firme a toujours été autre chose qu'une librairie en ligne. Dès le départ, le but, c'était de vendre tout. En France, l'entreprise de commerce en ligne ne représente que 10% du marché du livre (un marché qui progresse) et le livre ne pèse que pour 5% du chiffre d'affaires de la société. Des ventes donc très marginales.

Une marketplace qui travaille avec 10.000 PME

Tout le talent de Jeff Bezos depuis plus de vingt ans, c'est de s'adapter avec un peu d'avance et de créer un monde économique mondial autour de lui. Au départ, il vend des livres et Amazon est d'abord un algorithme qui va cerner nos goûts et nos appétits de consommation comme Google. 

Ensuite, c'est une entreprise de logistique avec des entrepôts et l'un des principaux employeurs privés dans le monde. Une marketplace qui fait du commerce et fait travailler plus de 10.000 PME en France, au point d'être considérée comme la firme McDonald's, l'un des plus gros clients de nos agriculteurs. 

C'est aussi une entreprise de livraison qui concurrence la Poste et représente 10% du chiffre de Colissimo. Enfin, c'est une plateforme de vidéo. Et après les nuages et le cloud, Jeff Bezos entend désormais conquérir les étoiles. Reste à savoir si Amazon peut se passer de lui.

Le plus : une guerre d'influence entre GAFA en Australie

Google menace de boycotter l'Australie depuis quelques jours si les éditeurs de presse lui demandent de payer pour reprendre leurs articles. Le même débat avait été lancé en Europe. 

Microsoft saisit la balle au bond : l'entreprise a annoncé cette nuit qu'elle offrira ses services aux australiens pour remplacer le moteur de recherche si Google s'en va.

La note : 5/20 pour l'emploi des cadres

C'est un des signaux inquiétants de cette crise qui attaque fortement l'emploi des cadres. Selon l'APEC, l'association pour l'emploi des cadres, le nombre de cadres pourrait baisser en France pour la première fois depuis 1993.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Amazon Entreprises
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants