1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Hypotension : symptômes, causes, bons réflexes... Que faire si vous êtes concernés ?
3 min de lecture

Hypotension : symptômes, causes, bons réflexes... Que faire si vous êtes concernés ?

L'hypotension correspond à une tension basse. Les causes en sont multiples et souvent bénignes. Cependant, les chutes de tension répétées peuvent entraîner des symptômes gênants dans la vie quotidienne.

Boire suffisamment d'eau aide à contrer les chutes de tension.
Boire suffisamment d'eau aide à contrer les chutes de tension.
Crédit : AFP / FRED TANNEAU
Hypotension : symptômes, causes, bons réflexes... Que faire si vous êtes concernés ?
00:04:00
Micro générique Switch 795x530
Aline Perraudin - édité par Aline Perraudin

Avoir une tension trop basse, ce n’est pas avoir deux de tension, comme on le dit dans le langage courant. C’est lorsque le chiffre le plus haut de la tension est inférieur à 9.
Rappelons que le chiffre le plus haut, la systole, correspond à la pression qu’exerce le sang sur les vaisseaux quand le cœur se contracte et envoie le sang dans le corps. Quant au chiffre le plus bas, la diastole, il correspond à la pression artérielle quand le cœur se relâche et se remplit à nouveau de sang.
 
La tension optimale se situe autour de 12/8 et on parle d’hypertension à partir de 14/9 au cabinet médical (13,5- 8,5 lors d’une automesure).
Ce n'est pas forcément gênant d'avoir une tension basse. On peut être en forme avec une petite tension. On ne s’en soucie que lorsqu’elle s’accompagne de symptômes, quand on a des malaises : on se sent faible, on a des étourdissements, la vue qui se trouble, et parfois le cœur qui s’accélère… L’organisme ne recevant pas assez de sang, le cerveau n’étant pas bien irrigué, la tête se met à tourner et les jambes se ramollissent avec un risque de syncope et de chute.
 
Quelles sont les causes de l'hypotension ? Cela peut être constitutionnel, certaines personnes ont physiologiquement une tension très basse. Cela peut être secondaire à des troubles cardiaques ou à des pathologies neurologiques. Et dans ce cas, il faut traiter la cause. Mais le plus souvent, c’est dû à des médicaments. Beaucoup de médicaments peuvent donner de l’hypotension. Et, bien sûr, il y a les médicaments anti-hypertenseurs qui, lorsqu’ils sont trop dosés, peuvent provoquer de l’hypotension. Dans ce cas, il faut revoir son traitement avec son médecin et l’ajuster.

Quand on a la tension qui chute en passant de la position allongée à la position debout. On parle alors d’hypotension orthostatique.

Comment réagir en cas de malaise ?

Dès que l’on sent les symptômes venir, il faut s’allonger et surélever les jambes pour aider le sang à remonter jusqu’au cerveau. C’est le plus efficace. À défaut, on piétine, on s’accroupit, on incline le buste en avant en faisant par exemple semblant de lacer ses chaussures.

Les mesures préventives pour contre les chutes de tension

Lorsque la chute de tension se produit dès qu’on se lève brutalement, il faut procéder par étapes, y compris la nuit quand on se lève pour aller aux toilettes : on s’assoit au bord du lit avant de poser tranquillement les pieds par terre et de se lever.

À écouter aussi


"Il est aussi recommandé de boire suffisamment, environ 1,5 litre par jour. Cela permet de maintenir un bon volume sanguin, c’est important pour prévenir les baisses de tension, explique le Dr Jean-François Renucci, médecin vasculaire à l’hôpital de la Timone, à Marseille. Et à l’inverse de ce qu’on recommande en cas d’hypertension, on peut manger assez salé, jusqu’à 10 grammes par jour. Ce qui n’est pas difficile à atteindre, car en France, on a encore tendance à consommer trop de sel." Le sel fait, en effet, monter la tension. Il attire l’eau dans les vaisseaux. Et comme il y a plus de volume sanguin, cela fait augmenter la pression.

Favoriser le retour veineux

Autre chose que l’on peut faire en cas d’hypotension, c’est d’avoir une activité physique régulière, comme la marche, le vélo, la natation... pour favoriser le retour veineux. On recommande aussi de porter une contention :  des collants ou des bas, c’est l’idéal, mais des chaussettes, c’est bien aussi. C’est d’autant plus recommandé qu’il fait chaud, mais c’est là qu’ils sont aussi les moins agréables à porter.


Enfin, certaines personnes sont sujettes à l’hypotension dite post-prandiale, car elle survient après le repas. Pour assurer la digestion, le flux sanguin se concentre au niveau de l’estomac et de l’intestin, ce qui fait baisser la tension. C’est physiologique, on a donc tous la tension qui baisse après un repas. Mais pour les personnes qui ont déjà une tension faible, ça n’arrange pas les choses. On leur recommande alors de fractionner leurs repas, de faire des repas moins copieux, mais plus fréquents.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires