1 min de lecture Psychologie

Pourquoi il ne faut pas réaliser tous ses fantasmes à tout prix

PODCAST - Dans les "Français au Lit", Jean-Charles raconte qu'après avoir connu un échec, il a décidé de ne plus réaliser ses fantasmes.

Un couple s'enlace sur une plage (illustration).
Un couple s'enlace sur une plage (illustration). Crédit : Unsplash/Christiana Rivers
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Jean-Charles se souvient de cette nuit où il s'est juré de ne plus jamais réaliser ses fantasmes : il venait d'essayer de faire l'amour sur la plage. "C'était tellement désastreux", raconte-t-il dans le septième épisodes des Français au Lit. "Je suis désolé pour les gens qui trouvent ça bien, mais la nuit, il fait super froid et le sable c'est une catastrophe." Aujourd'hui âgé de 36 ans, il estime qu'il ne faut pas "remplir des fantasmes pour les faire" et se laisse aller plutôt à la spontanéité.

Au-delà des aspects techniques, tous les fantasmes ne sont pas bons à réaliser. C'est pour cette raison qu'Alain Héril fait la différence entre "les rêveries sexuelles" et les fantasmes. Les premières sont peu dérangeantes - comme celle de faire l'amour sur une plage ou à plusieurs - mais les seconds sont plus perturbants. "Vous avez des fantasmes qui viennent plus profondément de l'inconscient qui vont être transgressifs, qui vont aller à l'inverse de vos valeurs, à l'inverse de vos croyances (...) Là, faut les regarder et essayer de comprendre ce que cela raconte de vous."

Abonnez-vous à ce podcast

Ainsi, Jean-Charles raconte qu'il a une "curiosité" et une "fascination pour les gens qui pratiquent des jeux de soumission-domination assez forts". "C'est quelque chose que je peux trouver potentiellement excitant et c'est quelque chose que je sais que je ne ferai jamais, explique-t-il. Parce que c'est pas mon truc, parce que je ne me sens pas dans cette circonstance, parce qu'il y a trop de décalage pour moi... C'est pas mon truc."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Psychologie Sexe Sexualité
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants