1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Violences urbaines : le maire LR de Bron veut "mettre fin au laxisme" et "ne pas céder"
1 min de lecture

Violences urbaines : le maire LR de Bron veut "mettre fin au laxisme" et "ne pas céder"

RÉACTION - Après le quartier de la Duchère jeudi et Rillieux-la-Pape vendredi, des échauffourées ont éclaté samedi soir à Bron, dans la banlieue lyonnaise. Jérémie Bréaud, le maire Les Républicains de Bron, assimile ces représailles à son action.

Le maire de Bron, Jérémie Bréaud
Le maire de Bron, Jérémie Bréaud
Crédit : TWITTER JÉRÉMIE BRÉAUD
Violences urbaines : le maire LR de Bron veut "mettre fin au laxisme" et "ne pas céder"
01:10

Troisième soirée de violences urbaines dans la métropole lyonnaise. Après le quartier de la Duchère jeudi et Rillieux-la-Pape vendredi, c'est à Bron cette fois que des heurts ont éclaté hier en début de soirée avec des voitures incendiées et des policiers pris pour cible. Cinq personnes ont finalement été interpellées. Des échauffourées que le maire Les Républicains de Bron, Jérémie Bréaud, assimile à des représailles contre son action.

"Moi et mon équipe on est nouvellement élus, depuis 6-7 mois et on a décidé de reprendre en main certains territoires qui avaient été abandonnés. On a voulu mettre fin au laxisme : augmentation de 70% des effectifs de police municipale, on est en train de doubler les caméras, on arme aussi la police municipale. On est dans la bonne direction", explique-t-il.

"On s'aperçoit globalement en France que ce sont souvent dans les territoires où les maires décident de prendre le problème de l'insécurité à bras le corps qu'on se prend des représailles. C'est pour ça qu'il ne faut pas qu'on cède", assure l'élu au micro de RTL.

"On parle d'une quinzaine d'individus, c'est pas 300 personnes. Donc c'est une extrême minorité d'individus, qui avaient l'habitude jusqu'à maintenant de pourrir la vie des riverains et de la majorité silencieuse. Faut pas qu'on recule et même mieux, faut qu'on avance", a-t-il poursuivi.

À lire aussi

Le maire de Bron est par ailleurs sous protection policière depuis lundi après des menaces de mort.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/