1 min de lecture Préfecture

Violences sur les Champs-Élysées : les têtes tombent à la préfecture de police de Paris

Après l'annonce du remplacement de Michel Delpuech à la tête de la préfecture de police de Paris, d'autres personnalités devraient payer les violences qui se sont produites.

>
Violences sur les Champs-Élysées : les têtes tombent à la préfecture de police de Paris Crédit Image : Zakaria ABDELKAFI / AFP | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Date :
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et Éléonore Merlin

Cette fois, l'exécutif a bel et bien décidé de ne pas laisser passer. Deux jours après les violences survenues sur l'avenue des Champs-Élysées en marge d'un rassemblement de "gilets jaunes", des personnalités de la préfecture de police de Paris sont sanctionnées.

Mardi 19 mars, on a apprend que le directeur de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP), Frédéric Dupuch va être remplacé. Selon des sources gouvernementales et proches du dossier, l'exécutif a également décidé de mettre fin aux fonctions de Pierre Gaudin, l'actuel directeur de cabinet du préfet de police, Michel Delpuech. Ces départs devraient être officialisés dans les prochains jours
Sur RTL lundi 18 mars, le secrétaire d'État Laurent Nuñez avait reconnu un "échec" dans la gestion de la sécurité samedi 16 mars et indiqué que l’ensemble de la chaîne de commandement allait être examinée. Quelques heures plus tard, on apprenait le limogeage de Michel Delpuech de la bouche d'Édouard Philippe. "Des consignes inappropriées ont été passées pour réduire l'usage" des lanceurs de balle de défense (LBD), a notamment déploré le Premier ministre.  


Avec ces départs annoncés, l'exécutif a décidé de bouleverser en profondeur la haute hiérarchie de la puissante préfecture de police de Paris confrontée à une crise sécuritaire inédite en raison de la persistance du mouvement social des "gilets jaunes". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Préfecture Sécurité Gilets jaunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797243369
Violences sur les Champs-Élysées : les têtes tombent à la préfecture de police de Paris
Violences sur les Champs-Élysées : les têtes tombent à la préfecture de police de Paris
Après l'annonce du remplacement de Michel Delpuech à la tête de la préfecture de police de Paris, d'autres personnalités devraient payer les violences qui se sont produites.
https://www.rtl.fr/actu/politique/violences-sur-les-champs-elysees-les-tetes-tombent-a-la-prefecture-de-police-de-paris-7797243369
2019-03-19 12:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QygdFDliT4P5AgoGDhnfLQ/330v220-2/online/image/2019/0317/7797224959_000-1ep64n.jpg