1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - Présidentielle 2022 : "Je ne baisserai pas le nombre de fonctionnaires", assure Juvin
1 min de lecture

VIDÉO - Présidentielle 2022 : "Je ne baisserai pas le nombre de fonctionnaires", assure Juvin

Plutôt que de supprimer des postes dans la fonction publique, l'ancien député européen veut la "remuscler" pour "qu'elle soit plus efficace".

Présidentielle 2022 : Philippe Juvin livre sa vision des fonctionnaires lors du premier débat LR
Présidentielle 2022 : Philippe Juvin livre sa vision des fonctionnaires lors du premier débat LR
Crédit : RTL
Présidentielle 2022 : "Je ne baisserai pas le nombre de fonctionnaires", assure Juvin
04:10
Florine Boukhelifa

Réunis lundi 8 novembre à l'occasion d'un premier grand débat, les cinq candidats à l'investiture LR pour la prochaine présidentielle abordent les grandes points de leur programme respectif. Parmi eux, la place de la fonction publique, notamment la suppression de postes. Si Éric Ciotti, Valérie Pécresse, Xavier Bertand et Michel Barnier se positionnent en faveur de cette mesure, leur concurrent Philippe Juvin a "une vision un peu différente".

"Je ne baisserai pas le nombre de fonctionnaires", a assuré l'ancien député européen face à Ruth Elkrief et David Pujadas. "Sur cinq ans, je redistribue 200.000 postes en passant d'emplois de bureau à des emplois au contact des nos administrés", a-t-il expliqué. Son objectif : "remuscler la fonction publique en faisant en sorte qu'elle soit plus efficace".

"Je suis convaincu que le pays peut fonctionner avec moins d'agents publics", lui a rétorqué Xavier Bertand. Le président des Hauts-de-France s'est dit en faveur de la mesure bien qu'elle ne constitue pas "un objectif en soi". Selon lui, la baisse du nombre de fonctionnaires serait "la conséquence d'une nouvelle politique". "39 heures par semaine, ce sera 200.000 fonctionnaires" en moins, a-t-il expliqué.

De son côté, la présidente de l'Île-de-France, Valérie Pécresse, a expliqué vouloir mettre en place des réformes prioritaires avec l'argent public économisé grâce à la suppression de 200.000 postes de fonctionnairesÉric Ciotti souhaite quant à lui économiser 100 milliards d'euros avec 250.000 postes de fonctionnaires en moins, mais aussi en supprimant les strates de communautés locales et en appliquant la retraite à 65 ans.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/