2 min de lecture Bordeaux

VIDÉO - Grand débat : Juppé fait ses adieux à Bordeaux aux côtés de Macron

Alain Juppé recevait Emmanuel Macron ce vendredi dans le cadre du grand débat, "un grand privilège" pour son dernier jour en tant que maire de Bordeaux.

>
Grand débat : Juppé fait ses adieux à Bordeaux aux côtés de Macron Crédit Image : M6 | Crédit Média : La rédaction de M6 | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 et Salomé De Vera

C'est une image rare : Emmanuel Macron et Alain Juppé côte à côte ce vendredi matin à l'ouverture d'un débat avec les élus girondins. Au dernier jour de son mandat de maire mais aussi de sa carrière politique, l'ancien Premier ministre faisait ses adieux à sa ville de Bordeaux avant de rejoindre le Conseil Constitutionnel, tout en renouvelant son soutien au président. "Monsieur le président, c’est un grand privilège de vivre avec vous mes dernières heures de maire de Bordeaux" a déclaré Alain Juppé. 

"Appuyez-vous" sur les élus locaux, a-t-il également lancé. Alain Juppé a aussi insisté en ouvrant le débat sur les "difficultés" rencontrées par les élus locaux, notant le "séisme budgétaire" constitué par la division par deux en dix ans des dotations de l'Etat dans les recettes de la métropole bordelaise. 

Le maire de la préfecture girondine a appelé à ce que cesse le transfert de "responsabilités et de charges sans transférer les recettes qui vont avec", regrettant que "beaucoup trop de choses continuent à monter à Paris", notamment la gestion du port maritime de Bordeaux. 
"Appuyez-vous sur nous, parce que nous sommes aussi, d'une certaine manière, la colonne vertébrale de la République", a-t-il exhorté devant M. Macron. 

"Capacité d'écoute"

Maire de Bordeaux depuis 1995, sans interruption à part deux ans, Alain Juppé avait annoncé le 13 février, à la surprise générale, accepter la proposition du président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, de prendre la succession de Lionel Jospin au Conseil Constitutionnel. 

À lire aussi
Bordeaux Bordeaux
Bordeaux : un vaste trafic international de médicaments falsifiés démantelé

"Il faut savoir tourner la page", a-t-il déclaré vendredi matin à la presse en se rendant à pied au petit-déjeuner prévu avec Emmanuel Macron. Il doit remettre sa démission au préfet officiellement vendredi, et prêtera serment au Conseil constitutionnel le 11 mars
En attendant, Alain Juppé a profité de sa "liberté d'expression politique" pour se dire "très impressionné par la capacité d'écoute du président de la République" à Pessac la veille. 
Souhaitant "bonne chance au gouvernement", il a souligné que "toute la question est de savoir ce que seront les suites de ce grand débat" national engagé par l'exécutif face à la crise des "gilets jaunes". 

A sept commerçants qui l'attendaient feuilles A4 autour du cou disant notamment "stop aux manifestations, commerce en danger", après plusieurs samedis de violences en marge des cortèges de "gilets jaunes", le maire de Bordeaux les a exhortés à s'"exprimer", car "la majorité silencieuse est trop silencieuse". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bordeaux Grand débat Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants