1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - Alain Juppé, au bord des larmes : "Je ne veux pas faire le mandat de trop"
1 min de lecture

VIDÉO - Alain Juppé, au bord des larmes : "Je ne veux pas faire le mandat de trop"

Le futur ex-maire de Bordeaux a donné une conférence de presse jeudi 14 février pour expliquer les raisons de son départ au Conseil constitutionnel.

Alain Juppé à Bordeaux le 14 février 2019
Alain Juppé à Bordeaux le 14 février 2019
Crédit : GEORGES GOBET / AFP
Bordeaux : Alain Juppé n'avait plus "envie" de la vie politique
02:19
Raphaël Bosse-Platière & AFP

Alain Juppé, qui quitte ses fonctions de maire de Bordeaux pour le Conseil constitutionnel, a donné une conférence de presse dans les salons de l'Hôtel de ville jeudi 14 février. "Je fends l'armure... Ou ce qu'il en reste". 

Visiblement très ému, des sanglots dans la voix, l'ancien premier ministre a expliqué les raisons de son départ avant de "faire le mandat de trop". "L'envie me quitte tant le contexte change" dans la vie politique, a déclaré Alain Juppé. "L'esprit public est devenu délétère", a-t-il expliqué, évoquant "le discrédit des hommes et des femmes politiques, la stigmatisation des élites, la montée de la violence sous toutes ses formes" et "un climat général infecté par les mensonges et les haines que véhiculent les réseaux sociaux". 

Quant à la question de sa succession dans la cité bordelaise, le candidat malheureux à la primaire de la droite et du centre en 2016 n'a pas souhaité prendre parti. "On est pas en monarchie, je ne désigne pas de successeur." 

Celui qui a été près d'un quart de siècle maire de Bordeaux a expliqué qu'il prendrait ses fonctions au Conseil Constitutionnel début mars et qu'il démissionnerait alors de tous ses mandats. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/