2 min de lecture Emmanuel Macron

Conférence de presse : une première pour Macron, qui renoue avec la tradition

VIDÉO - Emmanuel Macron donnera le jeudi 25 avril, à l'Élysée, sa première conférence de presse depuis son élection. Un exercice périlleux que s'imposaient plus souvent ses prédécesseurs.

>
Élysée : les présidents face à la presse Crédit Image : Caroline BLUMBERG / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 édité par Sarah Duhieu

Ce sera la toute première conférence de presse de son quinquennat. Emmanuel Macron annoncera, le jeudi 25 avril, les mesures issues du grand débat. Prévue la semaine dernière, son intervention avait été reportée à cause de l'incendie de Notre-Dame de Paris. Jusqu'à présent, le chef de l'État privilégiait les allocutions seul à l'Élysée, face caméra. Il utilisait aussi les réseaux sociaux pour diffuser les visites officielles et faire passer des messages politiques en langage très direct.

En organisant une conférence de presse, Emmanuel Macron choisit à la fois la rupture et le retour à une certaine tradition présidentielle. "On renvoie sans arrêt à l'image du général de Gaulle", analyse Olivier Rouquan, politologue. "Cette analogie renforce le capital présidentiel d'Emmanuel Macron".

La conférence de presse naît en même temps que la Ve République et la télévision. Elle est un exercice préparé, écrit à l'avance, qui laisse peu de place à l'improvisation. Tout est fait pour construire l'image d'un chef que l'on vient écouter avec respect.

Annoncer des décisions cruciales

Les successeurs de Charles de Gaulle l'utiliseront presque exclusivement pour annoncer des décisions cruciales, comme François Mitterrand pour la guerre en Irak ou Jacques Chirac pour la reprise des essais nucléaires.

À lire aussi
Emmanuel Macron, le 3 mai 2019 (Illustration) international
Les infos de 7 h - Macron ambitieux aux États-Unis pour oublier ses difficultés en France

Mais l'exercice est risqué car après le discours du président, les journalistes peuvent poser leurs questions. Nicolas Sarkozy en avait promis une par an, il n'en fera que deux durant son mandat. François Hollande transforme la conférence de presse en rendez-vous plus régulier. Mais avec lui, elle perd son caractère solennel, notamment lorsqu'il est interrogé sur sa vie privée, alors mouvementée.

Emmanuel Macron, lui, souhaitait parler directement aux Français. Mais les manifestations à répétition et la crise de confiance à l'égard des dirigeants politiques l'ont conduit à revenir à cet incontournable de la communication présidentielle. "Je pense que l'idée d'organiser cette conférence de presse signifie sa volonté de nouer des relations plus sereines et normales avec les relais d'opinion, donc les journalistes", analyse le politologue Olivier Rouquan. "Je pense qu'Emmanuel Macron se rend compte que gouverner tout seul et en provoquant les relais d'opinion créé beaucoup trop de problèmes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Elysée France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797491334
Conférence de presse : une première pour Macron, qui renoue avec la tradition
Conférence de presse : une première pour Macron, qui renoue avec la tradition
VIDÉO - Emmanuel Macron donnera le jeudi 25 avril, à l'Élysée, sa première conférence de presse depuis son élection. Un exercice périlleux que s'imposaient plus souvent ses prédécesseurs.
https://www.rtl.fr/actu/politique/video-conference-de-presse-une-premiere-pour-macron-qui-renoue-avec-la-tradition-7797491334
2019-04-24 18:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9s95ZmXRaWVIjkqvNrEASA/330v220-2/online/image/2019/0304/7797110242_emmanuel-macron-lors-d-une-reunion-du-grand-debat-le-1er-mars-2019-a-bordeaux.jpg