1 min de lecture Front national

Vanessa Schneider : "De l'utilité relative des élus du Front national"

REPLAY - Le FN est entré pour la première fois au Sénat avec deux élus. Un symbole fort mais sans intérêt, juge l'éditorialiste.

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Vanessa Schneider : "De l'utilité relative des élus du Front national" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Vanessa Schneider
Vanessa Schneider

Les deux maires FN David Rachline (Fréjus) et Stéphane Ravier (7ème secteur de Marseille) ont été élus sénateurs, dimanche 28 septembre. Le symbole est fort. Mais à quoi vont-ils servir ? "À rien !", répond tout de go Vanessa Schneider. Si elle ne nie pas la poussée réelle et puissante du parti dans le pays, l'éditorialiste constate qu'il "ne fait rien de ses gains électoraux".

Elle prend pour exemple les deux députés Marion Maréchal-Le Pen (Vaucluse) et Gilbert Collard (Gard) qui, faute d'alliés et de groupe parlementaire, ne pèsent pas. "Surtout, ils ne manifestent pas l'envie de s'investir dans la vie politique du pays", regrette Vanessa Schneider. Si la première se montre plus assidue, son collègue préfère arpenter les plateaux de télévision plutôt que les couloirs du Palais-Bourbon.

Quand ils sont au pouvoir, les élus FN font la preuve de leur manque de travail de travail et de leur incompétence

Vanessa Schneider
Partager la citation

"Au Parlement européen, les élus FN ne brillent pas non plus par leur travail", note encore Vanessa Schneider. Elle rappelle que lors de la précédente mandature, Marine Le Pen, comme son père, était classée parmi les plus mauvais élèves de cette assemblée en terme de présence. Les vingt-quatre nouveaux élus à Strasbourg ne semblent guère être plus assidus.

C'est pire encore pour les municipalités, analyse encore l'éditorialiste. Prenant exemple sur Hayange, où une enquête préliminaire vise les comptes de campagne de Fabien Engelmann, elle craint que les élus FN n'aient guère progressé.

À lire aussi
Marine Le Pen lors de l'université d'été du Front national, le 6 septembre 2015 justice
Les infos de 12h30 - FN : début du procès pour le financement illégal de 2 campagnes

"Ils proposent une alternative aux partis traditionnels, mais ils sont pour l'instant incapables de montrer qu'ils sont en mesure de faire mieux que les autrs", conclut Vanessa Schneider.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Élections sénatoriales Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants