1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Vaccins : "Je veux des doses supplémentaires", dit un élu de Seine-Saint-Denis
1 min de lecture

Vaccins : "Je veux des doses supplémentaires", dit un élu de Seine-Saint-Denis

INVITÉ RTL - Stéphane Troussel, président du département de Seine-Saint-Denis, l'un des plus touchés par la Covid-19, lance un appel pour obtenir davantage de doses.

Une personne âgée se faisant vacciner à Bobigny, en Seine-Saint-Denis, le 17 février 2021
Une personne âgée se faisant vacciner à Bobigny, en Seine-Saint-Denis, le 17 février 2021
Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Stéphane Troussel est l'invité de Benjamin Sportouch
11:32
Stéphane Troussel était l'invité de RTL du 25 février 2021
11:32
Benjamin Sportouch

L’appel du président de la Seine-Saint-Denis ce matin sur RTL. Avec un taux d'incidence trois fois supérieur à la moyenne nationale, le "93" est l'un des départements les plus touchés par la Covid-19. Le Premier ministre doit s'exprimer jeudi soir et pourrait bien y annoncer un confinement local. 

Invité de RTL, Stéphane Troussel, président socialiste du département francilien ne souhaite pas d'une telle mesure sur son territoire, car il estime que "tout n'a pas été tenté" pour éviter un nouveau confinement. "En matière de vaccination, le compte n’y est toujours pas”, assure ainsi l'élu qui lance un appel solennel pour obtenir davantage de vaccins. 

"Je veux des doses supplémentaires pour faire en sorte que la semaine prochaine, (...) je puisse aller dans les quartiers, en bas des supermarchés, sur la place des mairies, des églises ou des marchés, aller vacciner les personnes qui n'y arrivent pas aujourd'hui par les plateformes numériques", explique Stéphane Troussel. 

Des doses en provenance des départements épargnés ?

Où trouver ces doses supplémentaires ? Faut-il les prendre dans les départements où la situation n'est pas aussi critique, comme dans l'ouest de la France ? "Oui, pourquoi pas. Bien évidemment", répond l'élu de Seine-Saint-Denis. "Je ne veux pas qu'on fonce tête baissée vers une solution radicale, dont je connais les dégâts économiques et sociaux, sans avoir tout tenté", estime-t-il, évoquant le reconfinement.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/