1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Front national : un couscous qui passe mal pour Florian Philippot
1 min de lecture

Front national : un couscous qui passe mal pour Florian Philippot

REPLAY - Une polémique agite le Front National depuis la publication d'une photo de Florian Philippot et de cadres frontistes attablés devant… Un couscous. Une polémique aussitôt baptisée, le #CouscousGate.

Florian Philippot, vice-président du Front national
Florian Philippot, vice-président du Front national
Crédit : REVELLI-BEAUMONT/SIPA
Front national : un couscous qui passe mal pour Florian Philippot
03:32
Nicolas Skopinski

Les raisins secs de la colère... C'est l'histoire d'un repas dans un restaurant strasbourgeois qui épice les relations au Front National. Autour de la table, mercredi 13 septembre, Florian Philippot et des cadres frontistes alsaciens. Un repas, oui, mais pas n'importe lequel : un couscous, symbole de la cuisine maghrébine. "Le meilleur de Strasbourg", fanfaronnait Kelly Betesh, militante frontiste sur Twitter.

De quoi scandaliser de nombreux frontistes, outrés sur le réseau gazouillant qui s'est vite emparée de cette polémique baptisée #CouscousGate. "La culture arabes (sic) c'est non mais la bouffe pas de soucis. Comme quoi la culture française est mélangé (sic) ah bon entendeur", s'insurge un internaute. "Collaboration avec l'occupant", éructe un autre. 

Amélie de la Rochère, proche de Florian Philippot, s'est aussitôt lancée dans une démonstration du degré de "francitude" du plat. Si la situation pourrait prêter à sourire, elle a considérablement agacé les élus frontistes.

"Un poison" et" une bêtise caricaturale" pour Florian Philippot, le vice-président du FN contacté par BuzzFeed News. Le symbole, surtout, des divisions au Front National depuis la défaite de Marine Le Pen à l'élection présidentielle. "Le FN a encore beaucoup à faire avant la victoire", écrit, lasse, Sophie Montel, l'ex-présidente du groupe FN en Bourgogne-Franche-Comté. Le lendemain, Kelly Betesh a tenu à faire un pas vers la conciliation. La troupe déjeunait devant une choucroute.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/