1 min de lecture Coronavirus

Transports : le masque obligatoire "tant qu'on n'a pas de vaccin", dit Élisabeth Borne

La ministre de la Transition écologique et solidaire a indiqué mercredi 27 mai, que le port du masque dans les transports en commun allait "durer tant qu'on n'a pas un traitement ou un vaccin".

La ministre de la Transition écologique et des Transports, Elisabeth Borne
La ministre de la Transition écologique et des Transports, Elisabeth Borne Crédit : Ludovic MARIN / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

C'est certainement une des conséquences les plus durables de l'épidémie de Covid-19 : le port du masque dans les transports en commun. Ce mercredi 27 mai, la ministre de la Transition écologique et solidaire Élisabeth Borne a indiqué que celui-ci serait obligatoire "tant qu'on n'a pas un traitement ou un vaccin".

Invitée sur BFMTV, la ministre a déclaré n'avoir "pas de doute qu'il faudra maintenir le port du masque obligatoire dans les transports en commun (...) tant qu'on n'a pas un traitement ou un vaccin. Depuis le 11 mai, date du déconfinement, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun pour les passagers à partir de 11 ans et les contrevenants sont passibles d'une amende de 135 euros.

"On a des règles qui sont très strictes, il y a beaucoup de distribution de gel hydroalcoolique dans les transports en commun. Il y a des marquages au sol pour que les gens se tiennent à distance et puis il y a des masques (...)", a développé la ministre, précisant que cette question allait "être abordée en conseil de Défense demain".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Transports Élisabeth Borne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants