2 min de lecture Législatives 2017

Tanguy Pastureau : On n'en peut plus de voter

Ça a été la séquence électorale la plus longue de l'histoire, et on a plus tripoté d'enveloppes depuis novembre dernier qu'un facteur à deux jours de son pot de retraite dans toute sa carrière. On est rincés, épuisés, abattus. Le premier type qui se présente en juillet à l'élection de Mister Camping, on le démonte.

Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau
>
Tanguy Pastureau : On n'en peut plus de voter Crédit Image : RTL | Crédit Média : Tanguy Pastureau | Date :
La page de l'émission
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau et La rédaction numérique de RTL

Une fois de plus aujourd’hui, on vote. On n’en peut plus, il y a eu la primaire à droite, la primaire à gauche, c’est plus une République, c’est un GPS, les deux tours de la présidentielle, le premier des législatives et là le second, moi j’ai passé l’année au bureau de vote, j’ai plus vu les assesseurs, Roger et Myriam, que mes parents. On a tissé des liens avec le temps, ce soir je vais chez eux voir les diapos de leur séjour au Cap d’Agde, ils m’ont dit "Viens couvert, surtout, gros bichon", je comprends pas, avec le temps qu’il fait.

La démocratie, c’est un enfer, moi je vote dans les locaux du club ados, ça pue le Biactol et les sécrétions, au mur il y a des photos de jeunes à duvet de moustache en train de jouer au ping-pong avec le short de leurs 10 ans, ce qui fait qu’une fois sur deux avec la raquette, ils se frappent une bourse qui dépasse. Le gagnant, qui sourit avec son appareil dentaire, ressemble à un enclos à bétail. Ensuite, une dame nous appelle, "426 !", comme à la boucherie chez Auchan, la dernière fois, je lui ai dit "Je vais prendre 12 chipos + 16 kilos de bœuf", j’avais rendez-vous avec vous, Bernard.

Elle regarde votre pièce d’identité, vous regarde vous, on voit dans ses yeux qu’elle se dit "Foutredieu, comment un type aussi hot avec la touffe de Dave en 72 a pu se transmuter en petit porc pelé ?" Puis on signe et on se dit "Bien ouej, bibi, c’est ton 8e scrutin sur 2016-2017, t’es toujours là, Robocop à côté de toi c’est Saturnin le caneton qui lâche une fiente dans la mare de sa maman".

On n’en peut plus de voter, rien que pour imprimer les bulletins de tous les candidats dimanche dernier, il a fallu raser la France, en forêt de Compiègne, il reste 3 sapins + un type nu qui se planquait derrière un bosquet et n’ose plus sortir. Ça a été fou, il y a 7 mois encore tout le monde voyait Juppé à l’Élysée, lui disait à sa femme "Chérie, on monte à Paris, fini les plateaux télé et les soirées qui sentent le pet froid, tu vas danser avec Xi-Jinping et moi, je vais tomber une jeune".  Finalement, c’est Jupiter qui a gagné.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Législatives 2017 Tanguy Pastureau
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789010140
Tanguy Pastureau : On n'en peut plus de voter
Tanguy Pastureau : On n'en peut plus de voter
Ça a été la séquence électorale la plus longue de l'histoire, et on a plus tripoté d'enveloppes depuis novembre dernier qu'un facteur à deux jours de son pot de retraite dans toute sa carrière. On est rincés, épuisés, abattus. Le premier type qui se présente en juillet à l'élection de Mister Camping, on le démonte.
https://www.rtl.fr/actu/politique/tanguy-pastureau-on-n-en-peut-plus-de-voter-7789010140
2017-06-18 08:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pYv3UTjC-YuxS_N-XhX9Bw/330v220-2/online/image/2014/0808/7773642313_tanguy-pastureau.jpg