1 min de lecture Attaque à Strasbourg

Strasbourg : la neutralisation de Chérif Chekatt est "un soulagement", dit Roland Ries

INVITÉ RTL - Deux jours après l'attaque dans le centre-ville de Strasbourg, le terroriste présumé a été abattu par les forces de l'ordre. 48 heures "très difficiles" pour le maire et ses habitants.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Strasbourg : la neutralisation de Cherif Chekatt est "un soulagement", pour Roland Ries Crédit Image : Patrick HERTZOG / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Claire Gaveau

La fin de deux jours de traque. Chérif Chekatt, l'auteur présumé de l'attentat du marché de Noël à Strasbourg, a été abattu par les forces de l'ordre jeudi soir dans le quartier du Neudorf, là où les policiers avaient perdu sa trace après son équipée sanglante dans la vieille ville, qui a fait au moins trois morts.

Un "immense soulagement" pour le maire de Strasbourg, Roland Ries. "Les 48 heures entre l'acte terroriste et la fin de Chérif Chekatt ont été très durs. Pour moi mais aussi pour la population (...) C'était vraiment des moments très difficiles", explique-t-il ce vendredi 14 décembre.

Évoquant un véritable "sujet d'angoisse", Roland Ries assure dorénavant que "le travail de retour à la normale peut se faire plus facilement". "La clarification de la situation est la bienvenue, surtout qu'on avait décidé de rouvrir, avec le ministre de l'Intérieur, le marché de Noël", poursuit-il.

Dans ce contexte, Roland Ries assure que "le processus de sécurisation de la grande île va continuer" malgré quelques modifications. "On a réduit le nombre de checkpoints, on a modifié les arrêts de tram. On a plus peaufiné les choses mais la logique générale est de contrôler de façon systématique l'entrée dans la grande île et de façon aléatoire à l'intérieur", détaille-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attaque à Strasbourg Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants