1 min de lecture Attaque à Strasbourg

Attentat à Strasbourg : une troisième victime est décédée

Le bilan de l'attaque de Strasbourg mardi 11 décembre s'est alourdi jeudi matin. Une personne est décédée portant à trois le nombre de morts dans l'attentat.

Une fusillade a éclaté dans le centre-ville de Strasbourg, le 11 décembre 2018
Une fusillade a éclaté dans le centre-ville de Strasbourg, le 11 décembre 2018 Crédit : Abdesslam MIRDASS / AFP
Éléonore Merlin
et AFP

Deux jours après l'attentat de Strasbourg, une troisième personne a succombé à ses blessures a-t- on appris jeudi matin. "Le bilan, toujours provisoire, est désormais établi à 3 personnes décédées, 5 blessés graves et 8 blessés légers", a indiqué la préfecture dans un communiqué. L'un des 5 blessés graves est toujours en état de mort cérébrale, a précisé le parquet de Paris. 

Le tireur présumé, Cherif Chekatt, est par ailleurs toujours activement recherché. Il est soupçonné d'avoir ouvert le feu peu avant 20h mardi soir en plein centre-ville de Strasbourg, alors que le marché de Noël s'apprêtait à fermer. La police nationale a lancé mercredi soir un appel à témoins pour le retrouver. "Attention, individu dangereux, surtout n'intervenez pas vous-même", a mis en garde la police, décrivant un individu de 1,80 m, "peau mate", "corpulence normale" et "marque sur le front". Toute personne en possession "d'informations permettant de le localiser" est appelée à composer le 197

Le marché de Noël, qui attire chaque année deux millions de touristes, a été fermé mercredi et l'est encore jeudi: toutes les illuminations de la ville ont été éteintes et le grand sapin de 30 m de haut qui domine la place Kléber n'est plus éclairé.

Lire la suite
Attaque à Strasbourg Attentat Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants