1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Sous-marins : "Ce n'est pas une rupture" avec l'Amérique, précise l'ambassadeur de France
1 min de lecture

Sous-marins : "Ce n'est pas une rupture" avec l'Amérique, précise l'ambassadeur de France

INVITÉ RTL - Rappelé en France "pour une consultation", Philippe Étienne, ambassadeur français aux États-Unis, juge la situation diplomatique "grave" mais assure que les États-Unis souhaitent maintenir leurs relations.

Philippe Étienne, devenu ambassadeur français aux États-Unis, devant l'Élysée en 2018.
Philippe Étienne, devenu ambassadeur français aux États-Unis, devant l'Élysée en 2018.
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
"Ce n'est pas une rupture" avec les Etats-Unis, assure l'ambassadeur français
10:45
Sous-marins : "Ce n'est pas une rupture" avec l'Amérique, précise l'ambassadeur de France
10:45
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura - édité par Victor Goury-Laffont

C'est une "procédure exceptionnelle" qui "marque la gravité de notre réaction". Philippe Étienne, l'ambassadeur français aux États-Unis, a été rappelé à Paris "pour une consultation" le 17 septembre, tout comme son homologue en Australie. Une décision intervenue deux jours après que l'État océanien ait rompu le "contrat du siècle" avec la France, une commande de 12 sous-marins, pour se tourner vers les Américains.

"Il faut évaluer et voir nos perspectives", assure Philippe Étienne, venu expliquer cette décision au micro de RTL. "Ce n'est pas une rupture, mais le moment est suffisamment sérieux pour avoir ce type de geste diplomatique. Les Américains eux-mêmes sont préoccupés de maintenir leurs relations avec la France, un allié sérieux, crédible, fiable".

La France n'a "absolument pas été informée" des hésitations de l'Australie et les États-Unis "savaient l'importance de ce contrat pour la France, à la fois sur le plan industriel et par rapport à notre stratégie dans la zone indopacifique". En dépit du comportement américain, vécu par le ministre des Affaires étrangères comme une "trahison", l'ambassadeur assure que les Américains perçoivent la France, et l'Union européenne dans son ensemble, comme "un allié important, y compris sur le plan de la sécurité". "Nous avons besoin des Américains en Europe, mais les Américains ont aussi le désir de continuer à travailler avec nous", conclut Philippe Étienne. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/