1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Vente des sous-marins : Jean-Yves Le Drian dénonce un "mensonge" et évoque une "crise grave"
1 min de lecture

Vente des sous-marins : Jean-Yves Le Drian dénonce un "mensonge" et évoque une "crise grave"

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a évoqué ce samedi 18 septembre la "crise grave" provoquée par le torpillage du contrat du siècle de la vente de sous-marins français à l'Australie, dénonçant également un "mensonge."

Jean-Yves Le Drian
Jean-Yves Le Drian
Crédit : JOHN THYS / AFP
Romain Giraud & AFP

Jean-Yves Le Drian, le chef de la diplomatie française en a remis une couche ce samedi 18 septembre, évoquant la "crise grave" provoquée par le torpillage d'un mégacontrat de sous-marins français à Canberra, et dénonçant un "mensonge, une duplicité, une rupture majeure de confiance" et un "mépris" de la part des alliés de la France.

Interrogé sur France 2, le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères a justifié le rappel des ambassadeurs français à Canberra et Washington par le fait qu'il "y a une crise grave entre nous". Le rappel de l'ambassadeur français à Londres a été jugé en revanche inutile : "on connait leur opportunisme permanent", a-t-il ironisé quelques mois après le Brexit.

Il a par ailleurs jugé que "ce qui vient de se passer" pèserait sur la définition du nouveau concept stratégique de l'Otan, sans pour autant évoquer de sortie de l'alliance atlantique.  Pour rappel, ce contrat du siècle prévoyait la vente de la France à l'Australie de 12 sous-marins contre 56 milliards d'euros. Un contrat qui a été rompu par Canberra au profit des États-Unis et du Royaume-Uni. 

Au micro de RTL ce jeudi 16 septembre, le porte-parole du ministère des armées Hervé Grandjean avait annoncé que "la France sera intransigeante et emploiera tous les moyens pour que ses intérêts soient gardés par rapport à cette décision brutale", ajoutant que "les heures de travail des ingénieurs non payées vont devoir l'être très rapidement", par l'Australie. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/