2 min de lecture Union européenne

Sommet européen : des négociations en suspens et une mauvaise image pour l'UE

ÉDITO - Le sommet européen doit reprendre ce mardi pour désigner les postes clés de l'UE. Pour l'heure, aucun accord n'a été trouvé entre les dirigeants. C'est un échec cuisant et ils sont nombreux à s'en frotter les mains, comme les populistes, les brexiters ou encore Donald Trump.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Sommet européen : des négociations en suspens et une mauvaise image pour l'UE Crédit Image : Aris Oikonomou / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission

Le sommet européen sur les nominations aux postes clés de l'Union européenne, qui se tient à Bruxelles depuis dimanche 30 juin, est suspendu et reprendra mardi 2 juillet. Aucun accord n'a été trouvé entre les dirigeants.

C'est un échec : les 28 n'ont pas réussi à se mettre d'accord. Encore une réunion pour rien et elle était pourtant essentielle. Il s'agissait de désigner les 4 dirigeants clés de l'Union Européenne, et notamment le président de la Commission européenne, et le chef ou la cheffe de la diplomatie européenne, autrement dit, la voix de l'Europe à l'étranger.

Preuve de cet échec cuisant : c'est la première fois depuis 2015 qu'un sommet européen s'embourbe autant. Il faut remonter au 13 juillet 2015 et la "nuit grecque" : ce jour-là, les chefs d'Etat et de gouvernement européens avaient négocié pendant 17 heures pour décider du sort du pays en faillite. Sauf qu'à l'époque, ils en étaient ressortis avec un « deal », une solution.

Les grands perdants de cette impasse

Le perdant, c'est d'abord l'Europe elle-même : c'est un canard sans tête. Mais l'autre grand perdant, c'est aussi le couple franco-allemand. D'abord, parce qu'Angela Merkel est en bout de course dans son propre pays et, par répercussion, elle n'a pas réussi à imposer ses vues au parti populaire européen, la droite européenne, son camp politique qui jusque-là était plutôt docile.

Faiblesse aussi d'Emmanuel Macron qui est entré dans l'arène européenne avec un bon score aux dernières élections mais sans pouvoir imprimer sa marque. Une victoire sans suite parce que le Parlement européen est beaucoup plus atomisé depuis mai dernier. Aucune majorité réelle ne se dégage.

À lire aussi
Un agriculteur avant l'ouverture du Salon de l'Agriculture à Paris. agriculture
Agriculture : "Attention, voici un nouveau grand débat", prévient Olivier Bost

Enfin, et c'est le plus inquiétant, il y a une divergence de vue entre Merkel et Macron, incapables de faire front commun. C'est notamment le Français Michel Barnier qui en a fait les frais. On a connu Berlin et Paris complémentaires, les voilà concurrents.

Quels sont ceux qui en profitent ?

Ils sont nombreux à se frotter les mains, à commencer par les populistes, les eurosceptiques dont le Rassemblement National, qui ne cessent de critiquer le fonctionnement de l'Union Européenne. Mais il n'y a pas qu'eux : à fortiori, les brexiters, les partisans de la sortie de la Grande Bretagne de l'Union Européenne, peuvent aussi se gargariser.

Ce piétinement de l'Europe ne fait que servir leur cause. Et puis enfin, l'autre grand vainqueur, il est de l'autre côté de l'Atlantique, c'est Donald Trump. Le président américain qui ne veut pas que du bien à l'Europe, bien au contraire.

Le sommet européen reprend ce mardi et il ne reste plus qu'à espérer que les chefs d'Etat et de gouvernement des 28 se ressaisissent et trouvent un terrain d'entente pour éviter une nouvelle humiliation collective mais aussi individuelle. Parce qu'un nouvel échec, ce n'est ni bon pour l'Europe ni pour ses dirigeants dans leurs pays respectifs. Une double peine et des lendemains qui déchantent.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Union européenne Donald Trump Angela Merkel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants