1 min de lecture Assemblée nationale

Sexisme à l'Assemblée : "Un phénomène" lié "à l'exercice du pouvoir", selon Braun-Pivet

Dans un entretien au magazine "Elle", la présidente de la Commission des lois estime que l'"on doit continuer à en parler, à dénoncer ces insultes et ces réflexes".

Yaël Braun-Pivet, présidente de la commission des Lois de l'Assemblée nationale
Yaël Braun-Pivet, présidente de la commission des Lois de l'Assemblée nationale Crédit : ROMUALD MEIGNEUX/SIPA
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"Ne faites pas votre maîtresse d'école", "Merci pour vos réflexions quasi maternelles"... Des remarques sexistes lancées par des députés. Yaël Braun-Pivet, députée La République En Marche, dénonce le sexisme ambiant à l'Assemblée nationale, dans un entretien au magazine Elle

La présidente de la Commission des lois confie ne jamais avoir été confrontée à cette problématique lorsqu'elle était avocate. "J'ai découvert ce phénomène avec l'exercice du pouvoir. Pendant la campagne des législatives, en 2017, mon adversaire m'avait laissée entendre que j'étais incapable de devenir députée parce que j'étais mère, qui plus est d'une famille nombreuse, et parce que je n'avais pas d'expérience. Les premiers articles de presse me concernant étaient sur le même ton", dénonce-t-elle.

Mais Yaël Braun-Pivet ajoute que "la grande majorité des élus s'engage aujourd'hui". "Heureusement, l'aspiration à l'égalité transcende les partis. Mais tant qu'elle n'est pas évidente pour tout le monde, on doit continuer à en parler, à dénoncer ces insultes et ces réflexes", conclut-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale Sexisme La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants