1 min de lecture Manuel VALLS

Séparatisme islamiste : "Emmanuel Macron a eu les mots justes", selon Manuel Valls sur RTL

INVITÉ RTL - L'ancien Premier ministre "reconnaît que parler de séparatisme est sans doute plus efficace" que de parler de communautarisme.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Manuel Valls, invité de RTL du 19 février 2020 Crédit Image : LLUIS GENE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Marie-Pierre Haddad

"Notre ennemi est le séparatisme" mais "un plan contre l'islam serait une faute profonde". Emmanuel Macron s'est exprimé, le 18 février, à Mulhouse sur la lutte contre le "séparatisme islamiste" et la radicalisation. Un discours attendu durant lequel le président de la République a annoncé la fin progressive des "imams détachés" envoyés par d'autres pays

Invité à l'antenne de RTL ce mercredi 19 février, Manuel Valls a salué le discours du chef de l'État. Emmanuel Macron est "conscient et lucide des défis qui sont posés à la République. Il pose le bon diagnostic, il utilise les mots justes", a déclaré l'ancien Premier ministre. 

Emmanuel Macron a axé son déplacement sur la lutte contre le "séparatisme islamiste" et non plus contre "le communautarisme". Que pense Manuel Valls de l'évolution de son vocabulaire ? "Je suis profondément français, j'aime mon pays et je sais combien le débat sur les mots est important. Je reconnais que parler de séparatisme est sans doute plus efficace et parler de séparatisme islamiste (...) est plus facile à comprendre", répond celui qui avait dénoncé "un apartheid territorial, social, ethnique", en 2015.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manuel VALLS Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants