1 min de lecture Gouvernement

Rugy "n'aurait pas démissionné" s'il avait "eu accès à ses relevés bancaires"

François de Rugy a seulement récupéré ce lundi 22 juillet les relevés bancaires qui prouvent qu'il a bien payé lui-même ses cotisations à son parti. L'utilisation de ces frais de mandat n'étant qu'une "avance de trésorerie."

François de Rugy en viste à Niort le 11 juillet 2019
François de Rugy en viste à Niort le 11 juillet 2019 Crédit : GEORGES GOBET / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Une simple "avance de trésorerie". L'ex ministre François de Rugy a affirmé ce mardi 23 juillet avoir rapidement "remboursé", dès 2014 et 2015, avec son compte personnel, les cotisations d'élu versées initialement en utilisant ses frais de mandat de député. 

Selon Le Canard enchaîné à paraître ce mercredi, l'ex ministre de la Transition écologique a récupéré seulement ce lundi 22 juillet les relevés de son compte bancaire dédié à "l'indemnité représentative de frais de mandat" (IRFM) à l'agence du Crédit coopératif de Nantes. Ces documents montrent qu'effectivement, en 2013 et 2014, il a effectué au profit d'Europe Ecologie - Les Verts deux versements correspondant à des cotisations, depuis ce compte IRFM, pour un total de 9.200 euros. 

Ces paiements ont été déduits du calcul de son impôt sur le revenu au titre de l'année 2015, selon son avis d'impôt consulté par Mediapart, qui indiquait qu'il n'avait pas réglé d'impôts cette année-là. Selon Le Canard enchaîné, deux remboursements ont suivi depuis son compte personnel : de 6.500 euros le 20 août 2014 puis de 3.200 euros le 23 juillet 2015, soit 9.700 euros en tout. 

"Il ne s'agit donc que d'une avance de trésorerie", plaide l'ancien ministre de la Transition écologique. "Si j'avais eu accès immédiatement à mes relevés bancaires - ce qui était impossible - je n'aurais pas démissionné", a assuré François de Rugy au Canard enchaîné. Avant d'attaquer : "Quand le 16 juillet, le groupe socialiste du Sénat a organisé (...) un cocktail dînatoire avec Hollande, Jospin, Cazeneuve, Aubry pour réfléchir à l'avenir du PS, était-ce bien un dîner professionnel ?"

À lire aussi
Emmanuel Macron le 24 juillet 2019 écologie
Plastique, déchets, consultation citoyenne... Emmanuel Macron mise tout sur l'écologie

Dans la journée, François de Rugy a aussi été blanchi dans l'affaire des dîners somptueux donnés lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale et celle de la rénovation de son logement de fonction de ministre de la Transition écologique. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement François De Rugy Assemblée nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798088515
Rugy "n'aurait pas démissionné" s'il avait "eu accès à ses relevés bancaires"
Rugy "n'aurait pas démissionné" s'il avait "eu accès à ses relevés bancaires"
François de Rugy a seulement récupéré ce lundi 22 juillet les relevés bancaires qui prouvent qu'il a bien payé lui-même ses cotisations à son parti. L'utilisation de ces frais de mandat n'étant qu'une "avance de trésorerie."
https://www.rtl.fr/actu/politique/rugy-n-aurait-pas-demissionne-s-il-avait-eu-acces-a-ses-releves-bancaires-7798088515
2019-07-23 18:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bHVoIBpcztskIQAvXg-8hw/330v220-2/online/image/2019/0711/7798021124_francois-de-rugy-en-viste-a-niort-le-11-juillet-2019.jpg