1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Rixes entre bandes : Pécresse alerte sur le phénomène de "nouveaux barbares"
1 min de lecture

Rixes entre bandes : Pécresse alerte sur le phénomène de "nouveaux barbares"

INVITÉE RTL - Un adolescent de 15 ans a été tué par balle à Bondy en Seine-Saint-Denis, par deux personnes qui ont pris la fuite à scooter.

Valérie Pécresse, le 28 février 2021
Valérie Pécresse, le 28 février 2021
Crédit : RTL / Nicolas Kovarik
Le Grand Jury de Valérie Pécresse
58:58
Le Grand Jury de Valérie Pécresse
58:58
Benjamin Sportouch & Marie-Pierre Haddad

Deux personnes, âgées de 19 et 27 ans, se sont présentées d'elles-mêmes à la police et ont été placées en garde à vue à Bobigny, au lendemain du meurtre d'un garçon de 15 ans à Bondy en Seine-Saint-Denis, a appris l'AFP auprès du parquet. "Les deux auteurs présumés se sont présentés et viennent d'être placés en garde à vue", a précisé le parquet de Bobigny. 

La région parisienne avait déjà été marquée en début de semaine par la mort de deux adolescents de 14 ans dans un autre département, l'Essonne : une fille et un garçon avaient été poignardés lors de rixes différentes entre jeunes de bandes rivales. 
Selon Valérie Pécresse, il s'agit des "nouveaux barbares". "Nous avons 70 bandes de jeunes identifiées par le ministère de l'Intérieur comme étant potentiellement dangereuses", a-t-elle rappelé. 

La présidente de la région Île-de-France a explique que ce phénomène est composé de "jeunes qui se mettent en bandes", "soit pour s'agresser mutuellement dans des logiques de territoires", soit "pour attaquer les institutions". "C'est les mêmes bandes qui attaquent les policiers, les pompiers, les médecins qui leur tendent des guet-apens", a-t-elle indiqué.

Valérie Pécresse demande "l'obligation" de mettre en place "des polices municipales dans les villes de plus de 10.000 habitants, de préférence armées". Autre proposition : la généralisation de la vidéoprotection. Selon la présidente de la région Île-de-France, "la réponse pénale" est "défaillante".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/