2 min de lecture Valérie Pécresse

Coronavirus : "on refera venir les touristes avec un carnet sanitaire", dit Pécresse sur RTL

INVITEÉ RTL - La présidente de la région Île-de-France évoque une proposition destinée à envisager le retour des touristes d'ici l'été prochain.

Benjamin Sportouch - Le Grand Jury Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Valérie Pécresse Crédit Image : RTL / Nicolas Kovarik | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL édité par Jérémy Billault

Pour faire revenir les touristes en Île-de-France, la présidente de la région compte sur la mise en place d'un carnet sanitaire. "Je souhaite qu'on fasse tout pour éviter un reconfinement de l'Île-de-France", assure-t-elle trois jours après la mise sous surveillance renforcée de la région. "Nous sommes une région-monde, avec nos aéroports, nos grandes gares, beaucoup de personnes viennent de l'étranger."

"Ça pose la question à plus long terme", poursuit-elle, "de savoir s'il ne faudra pas avoir une forme de carnet sanitaire quand on se déplacera d'un pays à l'autre. Un carnet sanitaire qui dira à la fois nos tests, l'état de nos tests, et le jour où la vaccination sera répandue, la vaccination."

Au terme de "passeportemployé depuis déjà plusieurs semaines, la présidente de la région préfère celui de "carnet". "Je ne l'appelle pas passeport car pour moi ça relève plus du carnet de santé", précise-t-elle. "Un document qu'on pourrait vous demander pour aller, peut-être, dans un lieu culturel, pour faire telle ou telle activité. Je crois qu'il faut aller vers ça."

Tant que les vaccins ne sont pas répandus, il serait extrêmement injuste d'en faire un critère

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, sur RTL
Partager la citation

L'objectif étant de permettre aux touristes et aux nombreux événements organisés dans la région de faire leur retour le plus rapidement possible. "L'Île-de-France est la région qui est la plus touchée par la crise économique, car nous sommes une région très ouverte sur le monde, touristique", considère Valérie Pécresse. "Ce sont des centaines de milliers de personnes qui travaillent dans l'événementiel, dans le tourisme, dans l'aéronautique, qui se retrouvent sans travail."

À lire aussi
vaccin
Coronavirus en Île-de-France : les nouveaux cas en baisse de 20% en une semaine

"Je pense que c'est avec ces carnets sanitaires que l'on fera revenir les touristes", insiste la présidente de la région. "Ces carnets permettront de contrôler que les personnes que nous allons accueillir dans la région sont bien vaccinés, testés négativement."

Mais pas question, à court terme, d'imposer la vaccination dans certains cas. "Aujourd'hui, tant que les vaccins ne sont pas répandus, il serait extrêmement injuste d'en faire un critère pour quelque activité que ce soit", concède Valérie Pécresse. "Mais à moyen terme, notamment l'été prochain, il faudra protéger les habitants de la région si l'on veut faire revenir les touristes."

as
Lire la suite
Valérie Pécresse Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants