1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Retraites : ce qui pourrait changer avec la réforme
2 min de lecture

Retraites : ce qui pourrait changer avec la réforme

ÉCLAIRAGE - Selon plusieurs proches d'Emmanuel Macron, le gouvernement plancherait sur une nouvelle réforme des retraites, avec un départ repoussé à 64 ans.

La réforme des retraites (image d'illustration)
La réforme des retraites (image d'illustration)
Crédit : Joël SAGET / AFP
Quelles conséquences avec la réforme des retraites ?
02:47
Anaïs Bouissou - édité par Florine Boukhelifa

Nouveau ballon d'essai du gouvernement sur la réforme des retraites. Si la piste des 64 ans va jusqu'au bout, cela pourrait changer beaucoup de choses pour les 60 ans et moins. En effet, l'idée est de rallonger les carrières en reculant l'âge légal de départ à la retraite.

Avec cette réforme, les personnes âgées de 60 ans, nées en 1961, devront attendre leurs 62 ans et six mois. Les personnes âgées de 59 ans devront, elles, attendre 63 ans pour partir à la retraite, et ainsi de suite jusqu'à la génération 1964, qui elle partirait à 64 ans comme tous les autres salariés plus jeunes. En résumé : plus vous êtes jeune, plus vous allez travailler longtemps.


La réforme devrait sérieusement accélérer les choses. Ainsi, le Conseil d'orientation des retraites a récemment fait les comptes : il faudrait attendre 20 ans, soit l'horizon 2040, pour que l'âge de départ à la retraite atteigne petit à petit 64 ans. Dans tous les cas celui-ci augmenterait, même sans réforme, mais à un rythme bien plus lent.

14 milliards d'euros d'économies d'ici 2026

Le projet est dangereux politiquement, mais pour les rentrées d'argent, travailler plus longtemps permettrait à l'État de toucher le jackpot avec une estimation de 14 milliards d'euros à l'horizon 2026. Néanmoins, si cette piste aboutissait, ce serait une sérieuse entorse à la promesse de campagne d'Emmanuel Macron, celle de garder l'âge légal de départ à la retraite à 62 ans.

À lire aussi

Concernant le fameux âge pivot et la retraite à points, cette réforme les ferait disparaître de la table. Ces mesures ne pourraient en tout cas pas survenir avant la fin du quinquennat car trop compliquées à faire voter et appliquer. En revanche, ne faire "que" repousser l'âge de départ à la retraite est relativement facile à faire sur le plan technique puisqu'il suffit de le faire voter par le Pldss, la loi qui prévoit chaque année le futur budget de la Sécurité sociale.

D'autres questions se posent encore, notamment sur la suppression des régimes spéciaux dont bénéficient les employés de certaines entreprises publiques. Des interrogations également autour de l'utilisation de cet argent économisé, à savoir si celui-ci peut être immédiatement dépensé en nouvelles réformes ou non. Notamment pour augmenter les plus petites retraites ou donner un coup de pouce aux plus jeunes par exemple.

En attendant le top départ ou non d'Emmanuel Macron, toutes ces questions resteront en suspens.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/