1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Remaniement : Schiappa revient au gouvernement, en charge de l'Économie sociale et solidaire
2 min de lecture

Remaniement : Schiappa revient au gouvernement, en charge de l'Économie sociale et solidaire

L'ancienne ministre déléguée à la citoyenneté qui n'avait pas été reconduite en mai dernier fait son retour dans le gouvernement. Elle sera en charge de l'Économie sociale et solidaire et de la vie associative rattachée à Matignon.

Marlène Schiappa, le 6 septembre 2021.
Marlène Schiappa, le 6 septembre 2021.
Crédit : AFP
Marine Derquenne

Ancienne ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa fait son retour au gouvernement. Elle avait quitté le gouvernement après la réélection d'Emmanuel Macron il y a deux mois.

Marlène Schiappa sera en charge de l'Économie sociale et solidaire et de la vie associative, rattachée à la Première ministre. Ce poste avait été occupé par Olivia Grégoire pendant deux ans, de 2020 à 2022. Olivia Grégoire était ensuite devenue porte-parole du gouvernement pendant deux mois avant d'être nommée ce 4 juillet ministre déléguée à Bercy, en charge du commerce, du tourisme, de l’artisanat et des PME.

Invitée sur le plateau de BFMTV il y a trois jours, Marlène Schiappa affirmait qu'un retour au gouvernement n'était "pas sur la table à l'heure actuelle". "Aujourd'hui, je me consacre à d'autres projets que je monte", avait-elle ajouté, avant d'assurer que "quand on est au service de son pays, on reste au service de son pays" et que "la politique, ce n'est jamais fini".

Schiappa estimait avoir subi "un petit mépris de classe"

Après cinq ans passés dans les rangs du gouvernement d'Emmanuel Macron, Marlène Schiappa était revenue, le 24 juin dernier, lors d'un entretien donné à Closer, sur son intégration dans l'élite politique. L'ex-secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes avait estimé avoir subi "un petit mépris de classe" lors de ses années en politique.

À lire aussi

"Je suis devenue ministre par la force de mon travail, alors que je n'ai fait ni l'ENA ni Sciences Po", a-t-elle rappelé. "J'ai toujours refusé de jouer un rôle. J'ai voulu rester qui j'étais. Celle qui a grandi dans une cité HLM de Belleville, au sein d'une famille monoparentale, avec mon père qui n'a pas fait d'études”, a-t-elle également déclaré, un mois après avoir quitté sa fonction de ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, le 22 mai dernier.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.