1 min de lecture Gouvernement

Remaniement ministériel : interpellé au Sénat, Édouard Philippe réplique

Le Premier ministre répondait au sénateur socialiste Patrick Kanner, qui déplorait les conséquences du délai du remaniement sur "l'image politique de l'exécutif".

Édouard Philippe sortant de l'Élysée, mercredi 10 octobre 2018
Édouard Philippe sortant de l'Élysée, mercredi 10 octobre 2018 Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
109996784729281669890
Clarisse Martin
et AFP

Alors que le remaniement ministériel se fait attendre depuis plus d'une semaine, après la démission du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, Édouard Philippe a assuré jeudi 11 octobre devant le Sénat que "les ministres sont à leur tâche" malgré l'incertitude entourant le remaniement en cours, une situation qui "n'a pas vocation à durer", a-t-il reconnu.

"Les ministres sont ici et ils répondent aux questions", a déclaré le Premier ministre, interpellé par le patron des sénateurs socialistes Patrick Kanner, qui estimait que "ce non-remaniement auquel nous assistons depuis deux jours devient un problème pour l'image politique de l'exécutif".

À propos de son intérim comme ministre de l'Intérieur, le chef du gouvernement a dit l'endosser "pleinement, avec sérieux, en consacrant le temps et l'attention qui sont requis à cette tâche".

À lire aussi
Emmanuel Macron à l'Élysée, le 10 décembre 2018 Élysée
"Gilets jaunes" : "Emmanuel Macron s'est planté", estime Éric Zemmour

"La situation n'a pas vocation à durer, je vous l'accorde, mais entre temps je rencontre l'ensemble des responsables de la sécurité publique, l'ensemble des acteurs du ministère de l'Intérieur car je sais à la fois la sensibilité de la période et l'exigence d'une action ferme et même très ferme", a-t-il insisté lors de la séance de questions au gouvernement. 

La taxe d'habitation également évoquée

Édouard Philippe est revenu dans la même réponse sur la baisse de 30% de la taxe d'habitation pour 80% des ménages. Une baisse constatable "sauf (...) lorsque des communes informées de ce que la mesure s'accompagnait d'un dégrèvement, ont choisi librement sans doute de remonter leurs taux", a-t-il relevé. "Chacun assume ses décisions", a ajouté le Premier ministre.  

"Je ne suis pas convaincu par votre réponse", a déploré Patrick Kanner en retour. "Votre théorie du ruissellement est devenue la théorie du goutte-à-goutte pour la plupart de nos concitoyens", a-t-il taclé, estimant que l'exécutif ne maîtrisait plus "le temps des horloges". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Remaniement ministériel Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795147578
Remaniement ministériel : interpellé au Sénat, Édouard Philippe réplique
Remaniement ministériel : interpellé au Sénat, Édouard Philippe réplique
Le Premier ministre répondait au sénateur socialiste Patrick Kanner, qui déplorait les conséquences du délai du remaniement sur "l'image politique de l'exécutif".
https://www.rtl.fr/actu/politique/remaniement-ministeriel-interpelle-au-senat-edouard-philippe-replique-7795147578
2018-10-11 18:16:40
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ibsUAdwc2zlRIzOUj6kZHQ/330v220-2/online/image/2018/1011/7795147637_edouard-philippe-sortant-de-l-elysee-mercredi-10-octobre-2018.jpg