1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Réforme des retraites : Macron veut passer à la vitesse supérieure et vise 2023
2 min de lecture

Réforme des retraites : Macron veut passer à la vitesse supérieure et vise 2023

Le chef de l'Etat estime que si on pense qu’il faut l’unanimité pour bouger, alors on ne fait jamais rien.

Emmanuel Macron, le 12 septembre 2022
Emmanuel Macron, le 12 septembre 2022
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Marie-Pierre Haddad

Une accélération du calendrier ? Selon nos informations, Emmanuel Macron souhaitait presser le pas, car il y a d’abord un argument de fond : c’est par les réformes qu’on sortira de la crise, et non pas en les évitant, comme le révélait François Lenglet.

Lors d'un rendez-vous avec l’Association de la presse présidentielle le 12 septembre, Emmanuel Macron est revenu sur les modalités de l'une des réformes les plus emblématiques de son quinquennat. Le chef de l'État compare la situation de la France avec celle des autres pays européens. Le constat est sans appel pour lui : la France a un système de retraite qui est déséquilibré sur son financement. 

Est-ce qu’on peut attendre ? Non, précise-t-il. Il plaide pour une accélération du calendrier pour cette réforme déjà tant mise en pause. Est-ce que la réforme doit entrer en vigueur à l’été 2023 ? Oui. Elle se fera, quoi qu'il arrive.
 
Reste alors la question de la méthode ? Comment avancer sur ce dossier ? Le président de la République estime que si on pense qu’il faut l’unanimité pour bouger, alors on ne fait jamais rien. Il faut créer du consensus, plaide-t-il tout en rappelant que la France ne peut pas attendre. Parmi les options à l'étude, le report de l’âge légal de départ à la retraite ainsi que l’allongement de la durée de cotisation font partie des pistes privilégiées.

Nous travaillons à un front social et politique

Clémentine Autain, députée LFI de Seine-Saint-Denis sur LCI

La réplique sociale se prépare. Sur LCI, la députée la France insoumise de Seine-Saint-Denis, Clémentine Autain assure : "On va la gagner, cette bataille. Ils ne la mettront pas sur la table", la réforme des retraites. Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon travaille ainsi sur "une grande marche", "un front social et politique" qui devrait avoir lieu "début octobre", "pour faire entendre notre voix".

À écouter aussi

Invité de RTL le 8 septembre dernier, le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger mettait en garde l'exécutif : "C'est non parce qu'on est dans un moment très tendu, avec beaucoup d'inquiétude. Je le dis au gouvernement et je le dirai au président de la République. Lancer de façon verticale et brutale, le report de l'âge légal de départ en retraite, c'est mettre le feu au pays".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire