1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Réforme des retraites : "Je ne crois pas que Macron rétropédale", estime Philippe
1 min de lecture

Réforme des retraites : "Je ne crois pas que Macron rétropédale", estime Philippe

Comme lorsqu'il était premier ministre d'Emmanuel Macron, Edouard Philippe a défendu le projet de réforme des retraites du candidat.

Édouard Philippe, le 9 octobre 2021 au Havre
Édouard Philippe, le 9 octobre 2021 au Havre
Crédit : Jean-Francois MONIER / AFP
Marie-Pierre Haddad

Un fervent soutien. Edouard Philippe a défendu, ce mercredi 13 avril, le projet de réforme des retraites proposé par Emmanuel Macron dans son programme. Initialement, le candidat proposait de reculer l'âge de départ à la retraite à 65 ans. Mais en pleine campagne d'entre-deux-tours, Emmanuel Macron a évoqué la possibilité d'un départ à 64 ans

Invité de Franceinter, Edouard Philippe a donc procédé au service après-vente. "Je ne crois pas qu'Emmanuel Macron rétropédale", a déclaré celui qui était en charge de faire adopter la réforme des retraites. 

Pour l'ancien premier ministre, "il y a deux choses sur lesquelles il faut être intransigeant. La première, c'est que le système des retraites doit être équilibré. On doit faire en sorte de garantir les niveaux de pensions pour les retraités d'aujourd'hui et de demain". 

Il faut accepter l'idée de travailler plus longtemps

Edouard Philippe

Le maire du Havre a ajouté qu'il ne faut "pas charger la barque pour les travailleurs d'aujourd'hui qui payent les cotisations des retraités d'aujourd'hui". Autre point : "Si nous voulons créer de la prospérité supplémentaire (...) Il faut accepter l'idée de travailler plus longtemps". 

À lire aussi

Edouard Philippe estime que "sur ces deux choses, le Président ne revient pas en arrière (...) Il a formulé clairement un engagement, il écoute les Français et il en tient compte dans le rythme et les modalités. Ça s'entend et ça se respecte". 


La possibilité de réajustement de sa réforme des retraites a été perçue comme une main tendue aux électeurs de gauche et notamment à ceux de Jean-Luc Mélenchon. Le candidat La France insoumise, arrivé troisième au premier tour de l'élection présidentielle, proposait dans son programme un âge de départ à la retraite à 60 ans.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/