1 min de lecture Changement climatique

Réchauffement climatique : le gouvernement "n'en fait pas assez", dit Duhamel

ÉDITO - L'action du gouvernement face à la canicule n'est pas excessive, a contrario de son action contre le réchauffement du climat, estime Alain Duhamel.

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
Réchauffement climatique : le gouvernement "n'en fait pas assez", dit Duhamel Crédit Image : PHILIPPE LOPEZ / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel édité par Thomas Pierre

Face à la canicule, le gouvernement en fait-il trop ? Non sans doute. En revanche, il n'en fait pas assez face au réchauffement climatique, et c'est tout le problème. On entend des critiques qui disent que le gouvernement se serre de la canicule pour faire de la propagande politique. Tous les ministres sont sur le pont, des messages de prévention sont diffusés partout, dans les métros, dans les gares. 

Ce n'est pourtant pas du tout de la récupération. S'il y a un domaine dans lequel le principe de précaution a un sens, c'est celui-là. Tout le monde se rappelle ce qui s'était passé en 2003, avec 10.000 morts supplémentaires parmi les personnes âgées. Aucun gouvernement ne prendrait la responsabilité de courir de nouveau le moindre risque dans ce domaine. 

Ceux qui les critiquent là-dessus seraient les premiers à hurler à la mort si le gouvernement ne faisait pas ce qu'il fait. En revanche, cette canicule est liée directement au réchauffement climatique, ce qui n'était pas clair en 2003. Et c'est donc dans ce domaine qu'il faut agir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Changement climatique Climat Canicule
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants