1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Qui est Matthias Fekl, le nouveau ministre de l'Intérieur ?
1 min de lecture

Qui est Matthias Fekl, le nouveau ministre de l'Intérieur ?

PORTRAIT - Le secrétaire d'État au Commerce extérieur, Matthias Fekl, 39 ans, a été nommé mardi ministre de l'Intérieur en remplacement de Bruno Le Roux.

Matthias Fekl, à l'Élysée en octobre 2016
Matthias Fekl, à l'Élysée en octobre 2016
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau

De secrétaire d'État à ministre de l'Intérieur. Matthias Fekl va s'installer place Beauvau après le départ précipité de Bruno Le Roux. Nommé en décembre dernier, ce dernier n'a pas résisté à la polémique et a été contraint de présenter sa démission à François Hollande après les révélations de Quotidien sur les 24 contrats signés par ses filles, pour une rémunération total de 55.000 euros alors qu'elles étaient encore lycéennes et étudiantes.

Mais alors que certains imaginaient Bernard Cazeneuve cumuler la casquette de premier ministre et de ministre de l'Intérieur, François Hollande a finalement opté pour Matthias Fekl, qui n'a cessé de se faire remarquer tout au long du quinquennat. Une récompense pour ce jeune produit du Parti socialiste au parcours extrêmement classique en politique. Après l'ENS et Sciences Po, Matthias Fekl a été diplômé de l'ENA en 2005

Fondateur de Movida, soutien de Hamon

Le fondateur du mouvement Movida, né à Francfort-sur-le-Main d'un père allemand et d'une mère française, a su se faire une place au sein de la gauche française. Élu conseiller régional d'Aquitaine en 2010, il prend une toute autre dimension lors des élections législatives de 2012. Élu député du Lot-et-Garonne, il accède alors au gouvernement, en tant que secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur, après l'éclatement de l'affaire Thévenoud en 2014.

Ancien strauss-khanien, qui avait soutenu François Hollande en 2011, Matthias Fekl s'est aujourd'hui rangé derrière Benoît Hamon en vue de l'élection présidentielle de mai prochain. Une position qui pourrait d'ailleurs poser certains problèmes alors qu'il est en charge de "l'agenda 2017". Selon le directeur de campagne du candidat socialiste, le député de Seine-Saint-Denis Mathieu Hanotin, Matthias Fekl "ne pourra plus être actif techniquement, mais pourra toujours s'engager et faire campagne", a-t-il déclaré à BFMTV

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/