2 min de lecture Propreté

Propreté à Paris : la mairie dénonce "un travestissement de la réalité et une attaque politique"

INVITÉ RTL - Le Premier adjoint à la mairie de Paris, Emmanuel Grégoire, répond aux accusations dont fait l'objet son équipe depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi iTunes RSS
>
Propreté à Paris : la mairie dénonce "un travestissement de la réalité et une attaque politique" Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Louis Chahuneau

Depuis plusieurs jours, des internautes postent des milliers messages en colère sur Twitter accompagnés de photos pour se plaindre de la saleté dans les rues de Paris. Premier adjoint à la mairie de Paris, Emmanuel Grégoire (PS) est venu leur répondre en exclusivité sur RTL.

"La propreté a toujours été un problème à Paris. C'est une ville dense, dans laquelle il y a beaucoup d'habitants, et nous mobilisons des moyens exceptionnels", a commencé l'élu.
Emmanuel Grégoire poursuit : "Si vous faites chaque jour la photo de ce qui est le pire de votre quotidien, ce n'est pas la réalité. Il faut distinguer le fait qu'il y ait ponctuellement des problèmes de propreté, et l'angle de contestation politique. C'est un travestissement de la réalité, et une attaque politique que nous voulons dénoncer pour défendre les agents de notre ville".

Enfin, le premier adjoint d'Anne Hidalgo a appelé l'État à donner plus de responsabilités aux communes : "L'exaspération des citoyens face aux incivilités est la nôtre parce que nous sommes aussi des Parisiens et parce que nous dépensons des sommes phénoménales pour contrer ça. Il faut donner plus de pouvoir aux communes pour pouvoir augmenter les impôts pour sanctionner beaucoup plus durement ces incivilités".

Londres est-elle plus propre que Paris ? "Sadiq Khan est confronté aux mêmes problèmes que nous. Londres est confrontée de la même façon à des opposants qui font des photographies répétées ad nauseam parfois très anciennes, parfois décontextualisées", dénonce Emmanuel Grégoire. 

À lire aussi
faits divers
Paris : un entrepreneur accusé de vendre des pass pour cambrioler des immeubles

Mais alors comment expliquer les problèmes de propreté ? "On a des problèmes de disponibilité d'agents qui sont malades, Anne Hidalgo a porté une augmentation considérable des moyens en matière de propreté et d'entretien des espaces publics, et elle a lancé il y a plusieurs mois un manifeste sur l'esthétique parisienne", répond ainsi son premier adjoint. 

Enfin, Emmanuel Grégoire a dénoncé les attaques de l'opposition : "Rachida Dati raconte n'importe quoi, elle est maire du 7e arrondissement, autant vous dire que ce n'est pas la maire qui est la plus confrontée à ces sujets-là. Elle fait ce qu'elle sait faire, c'est-à-dire s'opposer. Je vois bien sa tentation d'instrumentaliser tous les sujets, mais ne nous détournons pas de l'essentiel, c'est la vaccination et la sortie de la crise économique et tout ira bien".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propreté Paris
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants