1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Prise illégale d'intérêts : Emmanuel Macron prend la défense d'Éric Dupond-Moretti
1 min de lecture

Prise illégale d'intérêts : Emmanuel Macron prend la défense d'Éric Dupond-Moretti

VU DANS LA PRESSE - Le chef de l'État est intervenu ce mardi en plein conseil des ministres afin de défendre le garde des Sceaux, soupçonné de conflits d'intérêts.

Éric Dupond-Moretti à l'Assemblée nationale, le 16 mars 2021
Éric Dupond-Moretti à l'Assemblée nationale, le 16 mars 2021
Crédit : Alain JOCARD / AFP
Nicolas Barreiro

Une défense de poids. Le Conseil des ministres de ce mardi 13 juillet a été marqué par l'intervention d'Emmanuel Macron, venu défendre fermement son ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, soupçonné de "prise illégale d'intérêts".

À quelques jours de sa convocation par la Cour de justice de la République, le 16 juillet, le chef de l'État a pris la défense de son garde des Sceaux. "La justice est une autorité, pas un pouvoir. Je ne laisserai pas la justice devenir un pouvoir", a-t-il déclaré selon nos confrères de BFMTV.  Le président de la République a poursuivi son argumentaire devant son gouvernement, "La justice ne se fait pas dans la presse. (…) Je suis le gardien de nos institutions et des équilibres de notre Constitution". 

Éric Dupond-Moretti se présentera vendredi devant la Cour de justice de la République. Il est soupçonné d'avoir profité de ses fonctions de ministre pour intervenir dans des dossiers où il était auparavant avocat. Une éventuelle mise en examen pourra être décidée à l'issue de cette convocation.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/