1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 8h - Éric Dupond-Moretti avait oublié de déclarer 300.000 euros de revenus
2 min de lecture

Les infos de 8h - Éric Dupond-Moretti avait oublié de déclarer 300.000 euros de revenus

Déjà convoqué en vue d'une mise en examen pour conflit d'intérêt, le Garde des Sceaux est de nouveau en pleine tourmente.

Eric Dupond-Moretti le 1er février 2021
Eric Dupond-Moretti le 1er février 2021
Crédit : Guillaume SOUVANT / AFP
Le journal RTL de 8h du 08 juillet 2021
14:21
Les infos de 8h - Les ennuis s'accumulent pour Éric Dupond-Moretti
14:21
William Galibert - édité par William Vuillez

Éric Dupond-Moretti traverse décidément une mauvaise passe. Le ministre de la Justice est déjà convoqué la semaine prochaine en vue d'une mise en examen pour conflit d'intérêt, et voilà qu'on apprend qu'il a oublié de déclarer 300.000 euros de revenus en 2019. Le Garde des Sceaux plaide la bonne foi. 

Il dit que c'est son ancien comptable qui a commis l'erreur. Au passage, on note que la Haute Autorité pour la transparence, celle qui est chargée de vérifier que tous les ministres sont en règles, n'avait rien vu. Depuis, tout a été corrigé, payé, tout est en ordre. Il n'empêche, les ennuis s'accumulent pour Éric Dupond-Moretti, d'ordre très varié : ennuis fiscaux, ennuis politiques après la rouste reçue dans les Hauts-de-France et surtout ennuis judiciaires avec cette possible mise en examen dans 8 jours dans une enquête sur des conflits d'intérêt. Ça deviendrait très inconfortable pour lui. 

Très inconfortable aussi pour Emmanuel Macron. Attention, le président n'est pas du genre à retirer sa confiance tant que ses proches sont présumés innocents, mais il y a un an, lors de sa nomination, Éric Dupond-Moretti était arrivé comme un atout inattendu. Il ne faudrait pas que la botte secrète du président se transforme en caillou dans sa botte. 

À écouter également dans ce journal

Affaire Troadec - Hubert Caouissin a été condamné mercredi à 30 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de Loire-Atlantique pour le quadruple meurtre de la famille Troadec. L'homme de 50 ans avait tué les quatre membre de cette même famille à coups de pied de biche, en février 2017, à Orvault, près de Nantes.

À lire aussi

Coronavirus - Actuellement, il représente 40% des contaminations en France selon Olivier Véran. Alors que la France a levé l'intégralité des restrictions le 1er juillet et que les discothèques vont rouvrir le 9 juillet, le variant Delta inquiète fortement.

Affaire Mila - Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé ce mercredi 7 juillet des peines de 4 à 6 mois de prison avec sursis contre 11 personnes jugées pour avoir participé au cyberharcèlement de Mila. Un autre prévenu a bénéficié d'un vice de procédure et un dernier a été relaxé faute de preuves.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/