1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Primaire écologiste : Jadot et Rousseau, deux approches différentes
1 min de lecture

Primaire écologiste : Jadot et Rousseau, deux approches différentes

Les deux candidats qualifiés au second tour de la primaire écologiste, en vue de la présidentielle de 2022, sont Yannick Jadot et Sandrine Rousseau. S'ils se retrouvent sur certains sujets, le clivage politique est clair.

Sandrine Rousseau (gauche), et Yannick Jadot (droite), les candidats du second tour de la primaire écologiste de 2021.
Sandrine Rousseau (gauche), et Yannick Jadot (droite), les candidats du second tour de la primaire écologiste de 2021.
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Primaire écologiste : Jadot et Rousseau, deux visions opposées
01:21
Vincent Derosier - édité par Mélanie Costa

Ils ne sont plus que deux. Yannick Jadot et Sandrine Rousseau vont s'affronter pour devenir le ou la candidate écologiste à la présidentielle. Deux candidats, avec deux visions très différentes.


"Il y a entre moi et Yannick Jadot un clivage politique clair", affirme l'économiste Sandrine Rousseau. Elle revendique sa radicalité de gauche, sociale et féministe. Tandis que lui, cherche à incarner une écologie prête à accéder au pouvoir sans pour autant trahir son camp. Derrière des mots, il y a des chiffres. Yannick Jadot propose d'investir 20 milliards d'euros par an dans la transition écologique. Sandrine Rousseau promet, quant à elle, 500 milliards d'euros. 

Quand l'euro-député veut une sortie du nucléaire en 20 ans, Sandrine Rousseau promet une énergie d'origine 100% renouvelable d'ici 2050 et une taxation carbone des entreprises. Yannick Jadot propose, lui, d'interdire la vente de voitures thermiques ou diesel d'ici 2030. Elle, veut créer un crime d'écocide et interdire les OGM.

Le second tour a lieu entre le 25 et le 28 septembre

De vraies convergences existent toutefois entre les deux candidats à la primaire écologiste. Ils se retrouvent par exemple sur la semaine de quatre jours ou les 32h. En fait, Sandrine Rousseau propose que la transition écologique se fasse plus vite et plus fort. Le concept de décroissance ne lui fait pas peur, alors que Yannick Jadot est lui persuadé que rien ne sera possible sans convaincre le monde de l'entreprise.

À lire aussi

Le second tour de cette primaire écologiste aura lieu à partir de samedi 25 septembre et s'achèvera le mardi 28 septembre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/