1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Primaire écologiste : EELV débusque, et retire de ses listes, des votants proches du RN
1 min de lecture

Primaire écologiste : EELV débusque, et retire de ses listes, des votants proches du RN

Alors que plus de 120.000 personnes se sont inscrites pour participer à la primaire écologiste, le parti a décidé de rayer de la liste certains noms. Ainsi, le député du Rassemblement national Sébastien Chenu ou encore l’ex porte-parole de Génération identitaire Damien Rieu ont été retirés.

Yannick Jadot, Sandrine Rousseau, Delphine Batho et Éric Piolle, 4 des 5 candidats à la primaire d'EELV
Yannick Jadot, Sandrine Rousseau, Delphine Batho et Éric Piolle, 4 des 5 candidats à la primaire d'EELV
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Lison Bourgeois

Europe Écologie-Les Verts se félicite des 122.670 électeurs inscrits pour sa primaire, qui se déroulera du 16 au 19 septembre, pour le premier tour, puis du 25 au 28 septembre pour le second. Mais avant même la tenue du scrutin, certains noms ont été supprimés de la liste des votants. 

D'après une information de nos confrères de RMC, confirmée par RTL, EELV a débusqué plusieurs centaines de fausses inscriptions grâce à un système de croisement des données. L'outil les a démasqués en vérifiant que chaque nom enregistré correspond bien à un seul mail ainsi qu'à un seul numéro de carte bleue. 

Ce dimanche 12 septembre, Sébastien Chenu a annoncé publiquement sur France Info qu'il allait s'inscrire "vraisemblablement à toutes les primaires où il sera possible d'aller voter". Voulant dénoncer un système "pernicieux", le porte-parole du Rassemblement national avait alors assuré : "Bien sûr, je vais voter" à la primaire écologiste. Contacté par la rédaction de RTL, Sébastien Chenu n'a pas encore répondu à nos demandes. 

Un système qui ne remet pas en cause la protection des données

Mais le parti Europe Écologie-Les Verts a tout de même gardé un droit de regard sur la liste définitive des noms retirés. "On a traqué toutes les fausses inscriptions", résume Sandra Regol, Secrétaire nationale adjointe chez Europe Écologie Les Verts à RTL.fr. 

À lire aussi

Sandra Regol, explique à la rédaction qu'il s'agit d'un travail qui croise "les informations statistiques et qui est réalisé avec le prestataire qui gère la plateforme et les datas". Selon elle, le parti Europe Écologie-Les Verts a choisi de ne pas avoir accès aux données personnelles transmises par les inscrits. Sandra Regol ajoute : "C'est vraiment important pour nous qu'il n'y ai pas de fuite sur les données transmises par les votants."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/