1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Primaire de la gauche : quel candidat a été le plus bavard lors des débats télévisés ?
2 min de lecture

Primaire de la gauche : quel candidat a été le plus bavard lors des débats télévisés ?

INFOGRAPHIE - À quelques jours du premier tour de la primaire, les sept candidats se sont affrontés lors de trois débats télévisés. Avec plus ou moins de verve.

Les sept candidats à la primaire de la gauche avaient droit au même temps de parole.
Les sept candidats à la primaire de la gauche avaient droit au même temps de parole.
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen

Les 12, 15 et 19 janvier, les sept candidats à la primaire de la gauche se sont affrontés au cours de trois débats télévisés. Chacun devait respecter un temps de parole bien défini : 1 minute et 30 secondes de parole au maximum pour le premier débat, avec la possibilité de rebondir durant 45 secondes après la réponse d'un autre candidat. Pour les deux suivants, les candidats ne devaient pas excéder une minute pour répondre aux questions des journalistes et aux interpellations d'un de leurs adversaires.

Malgré les rappels des journalistes pour créer des conditions équitables, certains candidats se sont montrés bien plus bavards que d'autres. En tête, Manuel Valls et Vincent Peillon arrivent à égalité à la seconde près, avec un total de 56 minutes et 47 secondes de temps de parole cumulé pour les trois débats. Ils sont suivis d'Arnaud Montebourg, qui s'est exprimé durant 56 minutes et 7 secondes. Celui-ci s'est beaucoup plus exprimé durant le deuxième débat.

Benoît Hamon, lui, a parlé 53 minutes et 43 secondes, ce qui ne l'a pas empêché de marquer des points auprès des téléspectateurs. Selon un sondage Elabe pour BFMTV, 29% d'entre eux ont jugé convaincant l'ex-porte-parole du parti socialiste, le plaçant juste devant Arnaud Montebourg (28%) et Manuel Valls (21%).

Ces affrontements ont permis à Jean-Luc Bennahmias de s'illustrer par plusieurs sorties remarquées - une blague douteuse sur Ségolène Royal ou encore une confession au sujet du cannabis. Pour autant, le fondateur du Front démocrate n'aura parlé que 52 minutes et 28 secondes. 

À lire aussi

Effacée lors du premier débat (15 minutes et 59 secondes de parole), Sylvia Pinel s'est davantage imposée lors des deux suivants. En tout, la candidate se sera exprimée durant 52 minutes et 38 secondes, à égalité avec Jean-Luc Bennahmias, soit une minute de plus que François de Rugy, le candidat qui a le moins parlé durant ce débat.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/