2 min de lecture Primaire PS

Primaire de la gauche : le revenu universel, une piste à suivre pour les Pasquier

LA CAMPAGNE EN FAMILLE - La famille, originaire de Joinville-le-Pont, est désabusée devant la division de la gauche.

Générique 3 La Campagne en Famille Maud de Carpentier & Alice Moreno
>
Primaire de la gauche : le revenu universel, une piste à suivre pour les Pasquier Crédit Image : Marie Monier | Crédit Média : Maud de Carpentier, Céline Landreau | Durée : | Date : La page de l'émission
Maud de Carpentier et Céline Landreau

Après avoir échangé sur Emmanuel Macron, cette semaine, la famille Pasquier, plutôt de sensibilité de gauche, s'intéresse à la primaire de la Belle alliance populaire, dont le deuxième débat est organisé ce dimanche 15 janvier. À la recherche d'un emploi, Sylvie, 58 ans, n'est pas en phase avec ce scrutin. "Finalement, on a l'impression d'être plus à une élection du Parti socialiste interne qu'à une pré-élection présidentielle." Louis, étudiant en sciences politiques, estime de la même façon que "la primaire de la gauche et les débats qui vont suivre sont moins importants que la primaire de la droite."

Jean-Louis, 62 ans, est dans le même état d'esprit. "Il y a aussi une certaine usure. On a l'impression que la présidentielle se passe en six tours." En l'absence de François Hollande, contraint au renoncement le 1er décembre, le sexagénaire "pense que Manuel Valls est davantage légitime par rapport au poste (à la fonction, ndlr) qu'il a occupé et l'expérience qu'il a acquise, en même temps on sent qu'il ne réunit pas les foules. Moi le premier, je ne me sens pas prêt à voter pour lui." Sylvie serait davantage séduite par Benoît Hamon et sa proposition de revenu universel. "Il a quand même anticipé ce qu'était une période où la notion de travail change complètement (...) Le revenu universel est un projet sociétal important, une vraie rupture avec ce que l'on vit aujourd'hui. Il n'y a pas que l'économie dans le monde."

Difficile de faire un choix pour cette famille de Joinville-le-Pont (Val-de-Marne), désabusée devant une gauche aussi divisée. Les candidatures d'Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon les désarçonnent. "Mélenchon et Macron sont deux personnes qui ont un certain charisme pour l'Élysée", note Louis. C'est donc sans enthousiasme que les Pasquier suivent cette primaire de la gauche, sans être encore certains d'y participer.

Chaque dimanche retrouvez "La Campagne en Famille", et découvrez leur compréhension de la campagne, leurs désirs, leurs ras le bol et leurs doutes... jusqu’au vote en 2017 !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Benoît Hamon Jean-Luc Mélenchon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786742432
Primaire de la gauche : le revenu universel, une piste à suivre pour les Pasquier
Primaire de la gauche : le revenu universel, une piste à suivre pour les Pasquier
LA CAMPAGNE EN FAMILLE - La famille, originaire de Joinville-le-Pont, est désabusée devant la division de la gauche.
https://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-gauche-le-revenu-universel-une-piste-a-suivre-pour-les-pasquier-7786742432
2017-01-15 11:38:03
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BEVRdbIs77532yaNSNh5Yg/330v220-2/online/image/2016/0904/7784726892_fullsizerender-281-29.jpg