1 min de lecture Primaire PS

Primaire de la gauche : l'obscure comparaison musicale de François de Rugy sur Mélenchon

Le candidat "Écologistes !" à la primaire de la gauche a fait allusion à une chanson peu connue du grand public pour expliquer son opposition à un ralliement à Jean-Luc Mélenchon.

François de Rugy  lors du premier débat de la primaire de la gauche
François de Rugy lors du premier débat de la primaire de la gauche Crédit : Capture TF1
Philippe Peyre
Philippe Peyre

Avec Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et le vainqueur de la primaire de la gauche, il y aura bien trois candidatures à gauche à la présidentielle. Lors du premier débat de la primaire ce jeudi 12 janvier, il a donc été demandé aux sept candidats s'il seraient prêts, dans le cas où ils seraient dans la position la moins favorable, à s'effacer derrière le candidat de la "France Insoumise" ou celui de "En Marche !". 

Le candidat "Écologistes!" à cette primaire s'est opposé à cet éventuel ralliement en citant notamment Jean-Luc Mélenchon dans une sortie quelque peu surprenante : "Ça me fait penser à une petite chanson dont le refrain, il y a quelques années, était 'C'est l'agneau qui invite le loup à dîner' parce que c’est clair et net, Jean-Luc Mélenchon ne va pas se retirer", a-t-il lancé. Une allusion à une chanson de Bénabar, L'agneau, peu connue du grand public et dans laquelle le chanteur dénonce la naïveté dont peut faire preuve l'Homme. 

Le député de Loire-Atlantique a conclu son propos en martelant que seuls les Français ont le pouvoir de choisir : "La seule perspective que nous devons avoir c'est de nous adresser aux Français et ce sont eux qui trancheront".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Jean-Luc Mélenchon François De Rugy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants