1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : tout ce qui change à partir de ce lundi 28 mars
3 min de lecture

Présidentielle 2022 : tout ce qui change à partir de ce lundi 28 mars

La campagne officielle commence quinze jours avant le premier tour. Les règles du temps de parole vont changer, les clips de campagnes seront diffusés à la télé et à la radio, les affiches de campagnes pourront être exposées. Qu'est-ce qui va changer ?

Un employé s'apprête à afficher les affiches de campagne des candidats, le 21 mars 2022.
Un employé s'apprête à afficher les affiches de campagne des candidats, le 21 mars 2022.
Crédit : AFP
Campagne électorale officielle : ce qui change dès aujourd'hui
00:01:04
Campagne électorale officielle : ce qui change dès aujourd'hui
00:01:04
Marine Derquenne

La campagne officielle avant le premier tour de l'élection présidentielle démarre ce lundi 28 mars. La période de "campagne officielle" s'interrompra avant le weekend du premier tour, le vendredi 8 avril à 00h et reprendra le lendemain du vote, lundi 11 avril jusqu'au vendredi 22 avril. Pendant ces deux périodes, les règles du jeu vont changer, et vont s'appuyer sur le principe d'égalité stricte entre les candidats. 

Les temps de parole et d'antenne des candidats devront être égaux, peu importe leur représentativité et leur poids politique. La durée des interventions et les horaires de diffusions devront être les mêmes pour tous. Les clips de campagnes vont être insérés dans les grilles de programmes, les modalités d'affichages vont changer, les candidats vont commencer à envoyer leurs professions de foi.

Renforcement du principe d'égalité du temps de parole entre les candidats à la télé et à la radio

Jusqu'ici, les médias devaient respecter le principe d'équité du temps de parole et d'antenne entre les prétendants à l'Élysée. Les candidats étaient traités de façon équitable en fonction de leur poids politique, de leurs résultats aux plus récentes élections et de leur  implication dans la campagne. Ce système avantageait donc les "gros candidats". 

Mais dès le 28 mars, c'est une nouvelle période qui commence : celle de l'égalité stricte. Tous les candidats en lice devront désormais bénéficier de la même exposition jusqu'au vendredi 8 avril à 00h. Ils devront avoir le même temps de parole à la télé et à la radio, peu importe leur poids politique. La durée des interventions et les horaires de diffusion devront être les mêmes pour tous. 

Le retour des clips de campagne à la télé et à la radio

À lire aussi

C'est France Télévisions qui a assuré la production des clips de campagne de chaque candidat qui ont tous eu des moyens de production identiques. Ces clips devront durer moins de 1 minute 30 secondes dans leur format court. En long format, ils ne pourront pas dépasser 3 minutes 30. Au total, 43 minutes de clips de campagnes sont autorisées par candidats avant le premier tour. 

Plus précisément, l'Arcom a fixé à 11 le nombre d'émissions de petit format et à 9 les émissions de grand format qui seront diffusées. L'ordre de passage des clips de campagne des candidats a fait l'objet d'un tirage au sort par l'Arcom pour chaque jour qui précède le premier tour et pour chaque format (long ou court). Sur le Web, les candidats restent complètement libres.

Les affichages strictement encadrés

Dès ce lundi, les affiches de campagne des candidats pourront être exposées sur des panneaux et des emplacements réservés, mis en place par les mairies. Ce sont des sociétés d'affichages privées qui vont devoir coller les affiches. 

Les affiches devront suivre un ordre strict issu d'un tirage au sort par le Conseil constitutionnel : Nathalie Arthaud, Fabien Roussel, Emmanuel Macron, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Éric Zemmour, Jean-Luc Mélenchon, Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Valérie Pécresse, Philippe Poutou, Nicolas Dupont-Aignan.

L'envoi des professions de foi des candidats

Pendant cette période, les candidats vont également envoyer aux électeurs leur profession de foi pour faire connaître leurs programmes aux électeurs.

Stricte période de réserve le 8 avril à 00h avant le vote

Mais la veille du premier tour, vendredi 8 avril à 00h, c'est la période de réserve. Aucun message de propagande ne devra être diffusé. Même sur internet. Les sites des diffuseurs pourront laisser en ligne des articles et vidéos au fil des dernières semaines mais ne pourront plus en publier de nouveaux. Les candidats ne pourront pas s'exprimer ni publiquement, ni dans la presse. Il sera aussi interdit de publier, de commenter un sondage la veille du scrutin ou le jour même jusqu'à l'obtention des résultats aux alentours de 20 heures.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/