1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : que signifie le "système progressif de départ à la retraite" proposé par Le Pen ?
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : que signifie le "système progressif de départ à la retraite" proposé par Le Pen ?

ÉCLAIRAGE - La candidate RN a expliqué que "tous ceux qui seront entrés avant 24 ans dans le monde du travail auront un avantage".

Marine Le Pen, samedi 5 février, à Reims.
Marine Le Pen, samedi 5 février, à Reims.
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Marie-Pierre Haddad

Un des sujets de la campagne présidentielle ? Marine Le Pen s'est emparée de la question des retraites. Invitée du Journal Télévisé de France 2 le 7 février, la candidate du Rassemblement national a indiqué qu'elle envisageait un système "progressif" de départ à la retraite.

C'est-à-dire ? "Tous ceux qui seront entrés avant 24 ans dans le monde du travail auront un avantage" pour partir à la retraite, a-t-elle expliqué. Ce dernier sera "très important entre 17 et 20 ans", puis "important jusqu'à 24 ans", a-t-elle détaillé. 

Selon la candidate RN à l'élection présidentielle, "plus on a commencé à travailler tôt, plus il faut partir à un âge raisonnable à la retraite. Parce que quand on démarre tôt, c'est souvent parce qu'on fait un travail manuel alors que, quand on entre plus tard dans la vie active, c'est souvent parce qu'on fait un travail intellectuel qui est beaucoup moins fatiguant". 

La fin des 40 annuités ?

Cette mesure marque un changement pour Marine Le Pen. Jusqu'à présent, la candidate souhaitait un départ à la retraite à 60 ans avec 40 annuités pour tout le monde. Une mesure qui était loin de faire l'unanimité, y compris dans son propre camp. "Je n'abandonne pas les 40 annuités, c'est ça le fondement" mais "pour ceux qui ont commencé tôt, c'est-à-dire entre 17 et 20 ans, un départ" à la retraite sera possible "à 60 ans" avec une retraite pleine, a-t-elle défendu. 

À écouter aussi

"Je refuse de continuer à allonger au fur et à mesure l'âge de la retraite qui fait qu'il y a des gens qui n'atteindront jamais l'âge de la retraite et n'auront jamais de retraite pleine", a-t-elle ajouté. 

Éric Zemmour est très très libéral

Interrogée dans la foulée sur le réseau social Twitch, Marine Le Pen a fustigé la proposition de son rival d'extrême droite Éric Zemmour d'une prime aux salariés sans charge, jusqu'à trois mois de salaires, au bon vouloir des employeurs.

"Il est très très libéral", "la conséquence" de cette mesure "va être la baisse de 20% de salaires parce que les chefs d'entreprises vont être tentés d'embaucher les gens avec 20% de salaires en moins en leur disant : 'Vous aurez les trois mois de primes'", a-t-elle estimé. "Mais ce n'est pas sur la base des primes que vous louez un appartement et obtenez un prêt à la banque", a-t-elle pointé du doigt. Et cette mesure "ruine la Sécurité sociale", a-t-elle affirmé. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.