1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : que contient le programme économique d'Emmanuel Macron ?
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : que contient le programme économique d'Emmanuel Macron ?

ÉCLAIRAGE - Le président sortant s'est fixé plusieurs objectifs en cas de réélection parmi lesquels le plein emploi et repousser l'âge de départ à la retraite à 65 ans.

Emmanuel Macron, le 2 avril 2022
Emmanuel Macron, le 2 avril 2022
Crédit : THOMAS COEX / AFP
François Lenglet

Pouvoir d'achat, réforme des retraites, fiscalité… Le président de la République, candidat à sa réélection, est sorti en tête du premier tour de l'élection présidentielle. Emmanuel Macron dispose d'un programme complet en matière économique, de droite centriste classique, ou de social-démocratie à la scandinave, avec à la fois un très haut niveau de fiscalité et de redistribution, et une attention portée au travail et à la façon de le développer en France.

Le travail se trouve au cœur de ce programme économique. Le chef de l'État mise principalement sur la réforme des retraites, en repoussant l'âge de départ à 65 ans. Il s'est toutefois dit prêt à alléger cet âge limite, éventuellement à 64 ans. Cette réforme propose un mécanisme de pénibilité pour les carrières qui l’imposent et la suppression des régimes spéciaux. La pension minimale sera portée à 1.100 euros.

Emmanuel Macron propose une réforme plus simple, après avoir tiré les leçons de son échec en 2019. Celle-ci se concentre sur le problème principal, en maintenant une "clause du grand-père" pour les régimes spéciaux. 

Le plein emploi en ligne de mire

L’autre élément important, c'est l'objectif plein emploi. Un objectif "atteignable" et "réaliste", selon lui, qu'il estime pouvoir atteindre en cinq ans. Emmanuel Macron est le seul candidat à la présidentielle à formuler cela. Pour y arriver, il souhaite poursuivre la réforme de l'assurance chômage, pour établir des règles qui incitent "encore davantage sur le retour à l'emploi".

À écouter aussi

Emmanuel Macron souhaite également obliger les bénéficiaires du RSA à avoir une activité 15 à 20 heures par semaine, "permettant d'aller vers l'insertion professionnelle, soit de formation en insertion soit d'emploi". Une proposition également portée par Valérie Pécresse. 

Comment financier ce programme ?

Toutes ces mesures ont un coût et le candidat Macron n'a prévu aucun financement spécifique pour ce programme. Il mise sur la croissance, le plein emploi, des économies de fonctionnement et la lutte contre les fraudes.

Le candidat devra aussi respecter la feuille de route du président : un retour du déficit sous la barre des 3% du PIB à l'horizon 2027. La France est systématiquement l’une des plus mauvaises en matière de budget, et la tendance a été largement confirmée sous le dernier quinquennat.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.