1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : quand Valérie Pécresse et Éric Zemmour se disputent l'héritage de Nicolas Sarkozy
3 min de lecture

Présidentielle 2022 : quand Valérie Pécresse et Éric Zemmour se disputent l'héritage de Nicolas Sarkozy

DÉCRYPTAGE - Les deux candidats multiplient les références à l'ancien président de la République, jusqu'à l'envisager en "médiateur" de la crise en Ukraine.

Nicolas Sarkozy, le 25 février 2022
Nicolas Sarkozy, le 25 février 2022
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Marie-Pierre Haddad

Un incontournable de la campagne présidentielle. En retrait de la vie politique, Nicolas Sarkozy n'a pas encore dit son dernier mot. Sans soutenir activement la candidate de son parti, l'ancien président de la République tient un rôle-clé dans la campagne électorale. Cité par Valérie Pécresse mais aussi par Éric Zemmour, sans oublier sa proximité avec Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy pourrait être le sauveur de sa famille politique ou au contraire, celui qui enterre Les Républicains

Au-delà du mercato politique si spécifique à cette campagne de 2022, le nom de Nicolas Sarkozy est revenu dans le débat avec la guerre en Ukraine engagée par la Russie. L'ancien président a été reçu par Emmanuel Macron à l'Élysée le 25 février dernier. 

Pour lui, "la voie du dialogue, de la diplomatie est difficile, souvent décevante, mais il n'y a pas d'alternative. Il faut donc continuer dans cette voie. Et si la France ne le fait pas, personne ne le fera (...) Aujourd'hui, plus rien ne marche. L'Otan, ça fonctionne pas. Le G7, ça fonctionne pas. Le G20, dont j'ai voulu la création, ça ne fonctionne pas. Et même l'ONU, qui oscille entre apathie et immobilisme".  

Nicolas Sarkozy, le "médiateur" ?

Ses propos ont rencontré un certain succès à droite et à l'extrême droite. Éric Zemmour a demandé à Emmanuel Macron de désigner deux "émissaires de la France pour la paix" : Nicolas Sarkozy et l'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine (1997-2002). Valérie Pécresse aussi en appelle à l'ancien président de la République. La candidate Les Républicains a indiqué l'avoir eu au téléphone, afin de lui proposer d'être "médiateur européen pour l'Ukraine". 

Selon nos informations, l'ancien président ne réagira pas officiellement aux propositions du candidat Reconquête et de la candidate Les Républicains. Le secrétaire d'État aux Affaires européennes, Clément Beaune a indiqué sur Europe 1 ce lundi 28 février, que "Nicolas Sarkozy et Hubert Védrine sont évidemment éminemment respectables (...) mais il n'y a pas d'émissaire quand vous êtes en charge de la République, chef des armées, responsable de sécurité des pays, président. Ce n'est pas possible sur des sujets aussi graves".

Références et sollicitations

Une main tendue à Nicolas Sarkozy qui reste donc sans réponse. Ce n'est pas la première fois qu'Éric Zemmour envoie des signes à destination de l'ancien président et donc de ses sympathisants. Le 9 février dernier sur BFMTV, le candidat Reconquête s'est approprié la formule "travailler plus pour gagner plus" de l'ex-président. "Le fameux travailler plus pour gagner plus de Nicolas Sarkozy, je le reprends à mon compte. C'est-à-dire que les heures supplémentaires seront payées intégralement sans charge, sans impôt", expliquait-il. 


Valérie Pécresse aussi soigne sa relation avec Nicolas Sarkozy, après avoir essuyé de vives critiques de sa part. Appels, rencontre, références dans ses meetings... La candidate LR a mis en retrait ses sources chiraquiennes, pour souligner son expertise au sein du gouvernement Sarkozy. En agissant ainsi, elle le prend par les sentiments. Dans Le Figaro, Nicolas Sarkozy pestait : "Elle serait bien inspirée de me citer un peu si elle veut que je la soutienne". "C'est un affectif, explique un proche de Valérie Pécresse. Ces petites attentions lui font du bien".

Reste à savoir si ces appels du pied seront concrétisés par un soutien de l'ancien chef de l'État à Valérie Pécresse.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire