1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : pourquoi une triangulaire était impossible
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : pourquoi une triangulaire était impossible

Pour l'élection présidentielle, la triangulaire, qu'on peut voir aux municipales ou aux législatives, n'est pas possible.

Un bureau de vote (image d'illustration)
Un bureau de vote (image d'illustration)
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
William Vuillez

Les Français ont rendu un premier verdict ce dimanche, pour le premier tour de l'élection présidentielle. Emmanuel Macron (27,85%) et Marine Le Pen (23,15%) se sont qualifiés pour le second tour, qui aura lieu le 24 avril prochain. Derrière, Jean-Luc Mélenchon réalise son meilleur score (21,95%) et échoue à un peu plus de 1% de la candidate du Rassemblement national. Les 3 candidats ont massivement dominé le scrutin, Éric Zemmour, 4e, n'ayant récolté que 7% des suffrages

Alors, sur les réseaux sociaux, de nombreux militants et soutiens de l'Insoumis ont regretté que l'élection n'autorise pas de triangulaire, comme on peut en voir pour les élections municipales ou régionales par exemple. En effet, pour ces derniers modes de scrutin, les listes ayant obtenu 10% des suffrages exprimés peuvent se présenter au second tour. Il y a donc souvent trois ou parfois même quatre candidats au second tour. Idem pour les élections législatives qui auront lieu en juin prochain, où 12,5% des suffrages sont requis pour se présenter au second tour, quel que soit le nombre de candidats les ayant obtenus. 

Pour la présidentielle, la triangulaire n'est pas possible. Il est ainsi stipulé dans la Constitution : "Afin que l'élu recueille la majorité des suffrages exprimés, ainsi que le dispose la Constitution (article 7), seuls deux candidats sont autorisés à se présenter au second tour. Il s'agit des deux candidats ayant obtenu le plus grand nombre de suffrage au premier tour". Et ce, quel que soit l'écart entre le 2e et le 3e candidat. La seule possibilité pour qu'un candidat arrivé 3e au premier tour soit au second tour, serait le désistement d'un des finalistes (et son acceptation par la Constitution).

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.