1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : parfums, écrans géants, effets 3D... Le meeting hors-norme de Mélenchon
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : parfums, écrans géants, effets 3D... Le meeting hors-norme de Mélenchon

Dimanche à Nantes, le chef des Insoumis, Jean-Luc Mélenchon, a proposé un meeting immersif et olfactif. Au programme : parfums, écrans géants et effets 3D.

Le candidat du parti La France Insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon, lors d'un meeting de campagne à Nantes, le 16 janvier 2022.
Le candidat du parti La France Insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon, lors d'un meeting de campagne à Nantes, le 16 janvier 2022.
Crédit : Sebastien SALOM-GOMIS / AFP
Présidentielle 2022 : parfums, écrans géants, effets 3D... Le meeting hors-norme de Mélenchon
26:31
Marie-Bénédicte Allaire - édité par Florise Vaubien

Certains meetings de candidats dans la course à la Présidentielle 2022 sortent de l’ordinaire. Comme celui qu'a tenu ce dimanche 16 janvier le chef des Insoumis, Jean-Luc Mélenchon, au Parc des expositions à Nantes. Un meeting immersif et même olfactif.

Les innovations technologiques, il en a fait sa marque de fabrique avec ses hologrammes. Féru de science-fiction, le candidat aux élections prévues ce printemps a proposé un meeting haut en couleurs qui promet même des odeurs, difficilement identifiables avec les masques FFP2. 

Une mise en scène léchée dans une salle carrée aux murs tendus de toile sur laquelle des images sont projetées avec des textes pour évoquer les luttes sociales, comme celle des Gilets jaunes mutilés. Jean-Luc Mélenchon a ainsi réussi à faire de cette rencontre électorale un objet politique d'un nouveau genre.

Le candidat du parti La France Insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon, lors d'un meeting de campagne à Nantes, le 16 janvier 2022.
Le candidat du parti La France Insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon, lors d'un meeting de campagne à Nantes, le 16 janvier 2022.
Crédit : Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

Sur le fond, il a par ailleurs réagi à la désunion à gauche et à la candidature de Christiane Taubira. "Rien ne sert de courir, il faut partir à point", a-t-il lancé devant ses sympathisants.
"Nous ne sommes pas concernés par les mésaventures du centre gauche", a-t-il ajouté, avant de lancer un appel à ses électeurs qui représentaient 7 millions de voix lors de la précédente course à l'Élysée en 2017. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/