1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITEE RTL - Présidentielle 2022 : Marine Le Pen veut lutter contre "la finance mondiale qui s'est trop gavée pendant des années"
1 min de lecture

INVITEE RTL - Présidentielle 2022 : Marine Le Pen veut lutter contre "la finance mondiale qui s'est trop gavée pendant des années"

Pour lutter contre la finance mondiale, la candidate du Rassemblement national veut créer "un fonds souverain français".

Marine Le Pen, candidate du RN, invitée de RTL ce 7 avril 2022
Marine Le Pen, candidate du RN, invitée de RTL ce 7 avril 2022
Crédit : RTL
Présidentielle 2022 : Marine Le Pen veut lutter contre "la finance mondiale qui s'est trop gavée pendant des années"
00:03:08
Marine Le Pen veut lutter contre "la finance mondiale qui s'est trop gavée pendant des années"
00:03:08
Marine Le Pen est l'invitée RTL de ce jeudi 7 avril 2022
00:16:44
Marine Le Pen est l'invitée RTL de ce jeudi 7 avril 2022
00:16:44
Alba Ventura & François Lenglet

Marine Le Pen a affirmé ce jeudi 7 avril sur RTL qu'elle créera un "fonds souverain français". La candidate était signataire d'une tribune parue dans l'Opinion il y a un an, reconnaissant que la France était dépendante des investisseurs étrangers, car "ce sont eux qui ont l'argent, qui créent les emplois au moins pour une part" a rappelé François Lenglet. 

Marine Le Pen considère que "ce ne sont pas eux qui créent des emplois ce sont les chefs d'entreprise, et sûrement pas la finance internationale". "Je ne veux pas mettre l'avenir du pays entre les mains de cette finance internationale qui s'est absolument gavée depuis des années au détriment de l'économie réelle" a-t-elle ajouté.

Si on est confronté à un niveau d'inflation en augmentation, "c'est parce que l'argent qui a été injecté ne correspond pas à l'économie réelle" d'après la candidate du RN. "Donc je vais créer un fonds souverain français" a-t-elle annoncé. Ce sera une "arme économique qui va être très puissante car elle sera susceptible d'investir dans l'économie réelle 100 milliards d'euros par an et de remplacer cette finance internationale", a-t-elle expliqué. Dès lors "les Français deviendront actionnaires de la maison France et ils vont être rémunérés pour cela, ce ne seront plus les banques qui feront des profits sur ces investissements mais les particuliers Français qui vont investir" a-t-elle annoncé au micro de RTL. 

Elle a affirmé que c'était une "grande nouveauté" de "faire de l'investissement sur fonds privé" et non pas sur le fonds public. Mais "on a déjà expérimenté tout ça à plusieurs reprises dans l'histoire de la France et ça a toujours été catastrophique" rappelle François Lenglet, prenant l'exemple des années 80.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/