1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : "Macron assassin", salut nazi... ces meetings de Zemmour émaillés de débordements
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : "Macron assassin", salut nazi... ces meetings de Zemmour émaillés de débordements

Le meeting d'Éric Zemmour au Trocadéro a connu un nouveau débordement, après ceux de Villepinte et de Toulon.

Éric Zemmour, le 23 mars 2022
Éric Zemmour, le 23 mars 2022
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Marine Derquenne

Dimanche 27 mars au Trocadéro, les soutiens d'Éric Zemmour ont lancé "Macron, assassin" sans que le candidat ne les reprenne. D'après son entourage, Éric Zemmour n'a pas entendu les cris des militants au moment où il listait des victimes d'attaques, dont Mireille Knoll, une femme juive de 85 ans tuée chez elle en mars 2018. L'entourage du candidat a affirmé qu'Éric Zemmour "condamnait" les propos tenus à l'égard d'Emmanuel Macron. Un slogan qui a d'ailleurs été unanimement condamné par la classe politique

La veille de son meeting, Éric Zemmour avait demandé aux "provocateurs d'extrême droite, d'extrême gauche et d'extrême bêtise [...] d'aller voir ailleurs" dans un message publié sur son compte Twitter. Il voulait éviter tout nouveau débordement semblable à ceux de ses précédents meetings à Villepinte et à Toulon.

Des affrontements à Villepinte

Plusieurs affrontements avaient eu lieu à Villepinte, lors du premier meeting d'Éric Zemmour en décembre dernier. Les militants SOS racisme avaient été jetés à terre et frappés, 46 personnes avaient été interpellées. Un membre de l'équipe d'Éric Zemmour avait alors déclaré qu'ils "n'avaient pas à être là, il ne faut pas venir faire de provocation dans notre salle".

Un salut nazi à Toulon

Le meeting d’Éric Zemmour à Toulon devait venir confirmer le ralliement de Marion Maréchal au candidat de Reconquête. Pendant le discours de la nouvelle recrue de Zemmour, un salut nazi avait été aperçu dans le public. L'équipe du candidat avait précisé qu'il s'agissait "d'un participant inconnu qui a été sorti du meeting. Aucun geste de la sorte n'est toléré dans nos meetings", avait-elle dit à l'AFP.

Un geste qui avait fait réagir le directeur de la communication de la campagne de Valérie Pécresse"Un salut nazi en plein meeting d’Éric Zemmour durant le discours de Marion Maréchal. La prochaine fois, ce sont des croix gammées ?", avait commenté Geoffroy Didier sur Twitter.

À écouter aussi

Toujours en baisse dans les sondages, le candidat de Reconquête espère que son meeting au Trocadéro parviendra à galvaniser ses troupes à moins de 13 jours du premier tour de l'élection présidentielle. Pour l'instant, il fait surtout réagir ses concurrents sur le cri des militants, "Macron, assassin".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/