1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : LaREM achète son nouveau siège près de l'Élysée
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : LaREM achète son nouveau siège près de l'Élysée

VU DANS LA PRESSE - La République en Marche vient d'acheter deux bâtiments dans le chic VIIIe arrondissement de Paris, qui abriteront notamment le QG de campagne pour 2022.

Le nouveau siège de LaREM se situe rue du Rocher dans le VIIIe arrondissement de Paris.
Le nouveau siège de LaREM se situe rue du Rocher dans le VIIIe arrondissement de Paris.
Crédit : Capture d'écran Google Maps
Sarah Belien

La République en Marche cherchait son nouveau QG pour la présidentielle 2022, c'est chose faite. Le parti majoritaire va partir du IIe arrondissement de Paris pour rejoindre le chic VIIIe arrondissement de la capitale, rue du Rocher, le 5 juillet prochain. Un emplacement qui n'a pas été choisi par hasard, puisque les nouveaux locaux se situent à 15 minutes à pied du palais de l'Élysée.

Selon les informations recueillies par le Huffington Post, le parti a "cassé la tirelire" en achetant ces locaux de 2.800m² au prix d'un peu plus de 35 millions d'euros. Un privilège octroyé au parti actuellement le plus riche du pays. Deux bâtiments, de sept et six étages réunis par une terrasse "pourra abriter un QG de campagne" a annoncé fièrement le numéro 1 de LaREM Stanislas Guérini qui a fait visiter les locaux à Paris Match.

Pour ce dernier, le prix de ces nouveaux bâtiments n'est pas si faramineux : "C’est moins cher que Solferino", a-t-il lancé. En effet, le siège du Parti socialiste avait été vendu 45,5 millions d'euros à la société foncière Apsys. Nos confrères du Huffington Post ont également repéré les commentaires d'autres membres LaREM au journal Challenges, pour qui le parti a réalisé une bonne affaire : "Nous avons réalisé une bonne affaire en achetant ces bâtiments qui datent des années 1960 et qui nécessitent des travaux de mises aux normes", avait affirmé l'un d'eux.

Dans cet article, Challenges, spécialisé dans l'économie, tient à rappeler la fortune amassée par le parti majoritaire "qui peine à exister dans l'ombre du président". Il se trouve que le parti accumule un beau pactole en vue des prochaines élections régionales et présidentielle. Selon nos confrères, La République en Marche aurait perçu 112 millions d'euros de subventions publiques en cinq ans.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/