1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : la gauche se retrouve-t-elle sur le plan économique ?
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : la gauche se retrouve-t-elle sur le plan économique ?

PODCAST - Dans cet épisode, François Lenglet se penche sur les programmes économiques des candidats de gauche à la présidentielle.

Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot, Anne Hidalgo
Jean-Luc Mélenchon, Yannick Jadot, Anne Hidalgo
Crédit : AFP
Saison 3 - 18. Présidentielle 2022 : la gauche se retrouve-t-elle sur le plan économique ?
14:12
François Lenglet - édité par Sylvain Zimmermann

Plusieurs candidats de gauche s’affrontent dans la présidentielle. Y-a-t-il des traits communs dans leurs programmes ou dans leur philosophie économique ? Il y a une famille idéologique de gauche, c'est indubitable. Cela se voit dans les programmes économiques.

Le premier point, c'est l'attention accordée aux inégalités. Des inégalités procédant d'une richesse qui n'est pas "légitime" et qui doit être redistribuée. La droite apprécie plutôt cette richesse comme la conséquence du travail, de la réussite voire de la chance.

Anne Hidalgo veut plafonner les écarts de salaires au sein d'une entreprise de 1 à 20. Son futur Smic étant de 1.500 euros, cela veut signifie 30.000 euros net de salaire maximal dans une entreprise. Jean-Luc Mélenchon propose une fiscalité très importante au-delà d'un certain niveau de salaire.

L'écologie au cœur des programmes

Hidalgo, Jadot, Roussel veulent augmenter le Smic, alors que la droite s'attèle à baisser les charges. La droite veut également baisser les droits de succession, alors que la gauche les augmente. Fiscalité et redistribution, ce sont les outils privilégiés de la gauche.

À lire aussi


Le thème de l’écologie est bien plus présent dans les programmes de gauche que ceux de droite. C’est tout à fait juste. Les écologistes français viennent de la gauche. Et la droite fait l’impasse sur cette question depuis toujours, à cause de son attention portée à la compétitivité. 

L'extrême-droite a progressé au détriment de la gauche

Ce qui est frappant, à la lecture des sondages, c’est que l’offre politique de gauche, malgré son grand nombre de candidatures, ne recueille pas au total plus d’un tiers des voix. L'extrême-droite a progressé largement au détriment de la gauche en récupérant des  thèmes de gauche comme la défense de la retraite à 60 ans.

Le déclin s’explique aussi par l'évolution de la gauche vers une gauche "à l’américaine" avec la défense des minorités au détriment d'un combat social plus large. Par ailleurs, le souverainisme a peu à peu été récupéré par la droite. Autorité, nation, immigration... La gauche française a laissé le monopole de ces sujets à la droite et l’extrême droite, alors qu’à l’évidence de sont des sujets politiques majeurs et qu’ils sont en phase avec l’époque.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Hors-série Lenglet-Co, un podcast hebdomadaire présenté par François Lenglet, qui vous donne les clés pour tout comprendre des évolutions et des mutations économiques, en Europe et dans le monde. Le journaliste en profite aussi pour tordre le cou à de nombreuses idées reçues sur l'économie.

Si vous souhaitez poser des questions à François Lenglet, écrivez à temoins@rtl.fr.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/