1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : augmenter le Smic, bonne ou mauvaise idée ?
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : augmenter le Smic, bonne ou mauvaise idée ?

PODCAST - Dans cet épisode, François Lenglet s'intéresse au Smic et à la question de sa revalorisation qui revient dans la campagne présidentielle. Tous les candidats de gauche souhaitent augmenter le salaire minimum.

Smic (illustration)
Smic (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Saison 3 - 17. Augmenter le Smic, bonne ou mauvaise idée ?
14:02
François Lenglet - édité par Sylvain Zimmermann

Jean-Luc Mélenchon propose de porter le Smic à 1.400 euros net par mois s'il est élu président de la République. Le candidat de la France insoumise n'est pas le seul à vouloir augmenter fortement le salaire minimum. Tous les candidats de gauche proposent d'augmenter sensiblement le Smic.

Anne Hidalgo veut le doper de 15%, Yannick Jadot souhaite le porter à 1.500 euros net à la fin de son mandat, quant au candidat communiste Fabien Roussel, c'est 1.800 euros. Arnaud Montebourg, qui s'est retiré de la course à la présidentielle, voulait lui le faire progresser de 10%.

Le Smic s'élève actuellement à 1.269 euros net pour un plein temps. Un peu plus de deux millions de Français le touche, soit 10% des salariés. C'est plus fréquent dans les entreprises de moins de 10 salariés, selon une enquête de 2017.

Augmenter le Smic, un risque pour l'emploi ?

Les économistes ont souvent pointé le risque de faire disparaître les emplois peu qualifiés si on augmente trop les salaires. Est-ce que ce risque existe vraiment ? Et bien oui, il existe. Il s'agit d'un arbitrage entre quantité et prix. C'est à dire entre niveau d'emploi et niveau de salaire pour les emplois non qualifiés. Si vous faites le pari de maintenir un niveau d'emploi peu qualifiés important, vous êtes contraints de limiter la hausse des salaires. 

À lire aussi

L'entreprise a toujours la contrainte du prix de vente final. Soit elle le laisse augmenter à cause des salaires, et elle sort du marché, donc elle licencie. Soit elle évite ce problème, de deux façons possibles, la délocalisation, ou la robotisation. Ce qui supprime des emplois aussi.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Hors-série Lenglet-Co, un podcast hebdomadaire présenté par François Lenglet, qui vous donne les clés pour tout comprendre des évolutions et des mutations économiques, en Europe et dans le monde. Le journaliste en profite aussi pour tordre le cou à de nombreuses idées reçues sur l'économie.

Si vous souhaitez poser des questions à François Lenglet, écrivez à temoins@rtl.fr.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/